Une mauvaise blague qui a moyennement plue à Jean-François Copé : le député-maire de Meaux en Seine-et-Marne s’est fait insulter samedi dernier par… un horodateur ! Un petit plaisantin est en effet parvenu, d’après M6, à trafiquer une machine de parking pour qu’elle distribue des tickets avec des insultes !

Parmi les 500 « mots doux » laissés au politicien, on a pu lire « Copé voleur », « Copé enfoiré de maire » ou encore « Voleur de maire ». Des messages qui selon le cabinet du maire ont surpris les riverains : « Nous avons reçu le jour même plusieurs appels d’habitants qui ont été extrêmement choqués par ces messages insultants ».

Une plainte a été déposée par la mairie et une enquête a été ouverte par la police, qui serait déjà sur la piste d’un suspect : un employé de l’entreprise gérant le parking, qui aurait été, selon M6, licencié le matin même des faits. La directrice de communication de la société Q Park a confirmé cette information au Parisien : « Il y a de fortes chances qu’il s’agisse effectivement de l’un de nos collaborateurs puisque pour inscrire des messages sur les tickets distribués dans nos parkings, il faut pouvoir accéder à notre système informatique, disposer d’un identifiant et d’un mot de passe« .

La société «déplore cet acte de malveillance» et a elle aussi déposé plainte, contre X.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Les conclusions du dernier rapport sur le tabagisme mondial en 2018

La Fondation pour un monde sans fumée (Foundation for a smoke-free world) a présenté, lund…