La loi française n’a pas changé, il est toujours rigoureusement interdit de télécharger du contenu protégé par des droits d’auteur. Mercredi 17 juin, le tribunal correctionnel de Paris a statué sur le cas de onze personnes qui comparaissaient pour avoir téléchargés des films.

D’après Le Monde, cette histoire a déjà 10 ans, les crimes ont été commis en 2004 et les peines prononcées en 2015, sur onze accusés, l’un d’eux a été condamné a 6 mois de prison ferme tandis que neuf autres se retrouvent avec des peines de trois mois de prison avec sursis et un dernier à un mois de sursis. Ces condamnations s’accompagnent d’une amende commune de 110 000 euros aux ayants-droits qui réclamaient 2,5 millions d’euros.

En 2004, toutes ces personnes étaient membres d’un forum appelé GGTeam,  l’un des équipes les plus actives en France pour partager des liens. Ils sont poursuit pour avoir diffusé 11 800 liens sur des forums permettant ainsi aux internautes de télécharger en P2P avec eMule.

Côté gouvernement, la ministre de la Culture a expliqué qu’en parallèle d’Hadopi, un plan d’action serait mis en place contre “les sites internet de streaming, de téléchargement ou de référencement tirant profit des œuvres piratées”. Il est possible que parmi les mesures avancées, certaines concernent les hébergeurs de site web. Si pour l’instant aucune proposition n’a été faite, de nouvelles règles destinées à mettre un terme au téléchargement illégal pourraient être mise en place et concernés directement les hôtes des sites internet.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Mathilde F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…