Renaud, phénix désiré, sort enfin de son mutisme (son dernier album, en demi-teinte, de reprises de balades irlandaises, intitulé “Molly Malone”, remonte à 2009 !) et l’inspiration si capricieuse lui a insufflé, pour notre plus grand bonheur, les paroles de quatorze nouvelles chansons selon notre confrère le Parisien qui a eu l’exclusivité d’une interview du chanteur, accompagné de son frère Thierry, dans le Vaucluse, son nouvel havre, loin des curieux, à L’Isle-sur-la-Sorgue, plus exactement !

Les deux hommes se sont réconciliés après un froid de deux ans et c’est Thierry qui s’avère le plus loquace pour nous éclairer sur le come-back de Renaud dans les bacs cet automne ! Ainsi nous apprenons de sa bouche sûre la confirmation de l’écriture achevée de 14 titres par Renaud lui-même, sans l’aide d’aucun parolier, « qu’il va enregistrer du 15 juillet au 15 août à Bruxelles » ! L’été s’annonce donc studieux et en studio pour le chanteur tout juste âgé de 63 ans depuis le 11 mai dernier !

« Les musiques ont été composées par son bassiste Michaël Ohayon et son gendre, le chanteur Renan Luce, qui a fait quatre musiques » : le tout s’avère d’emblée alléchant pour un public définitivement acquis et conquis par Renaud, en dépit de ses aléas personnels, ayant récemment élu “Mistral Gagnant” meilleur chanson française de tous les temps ! De même “La Bande à Renaud” (350 000 ventes !) a dû tirer Renaud de l’apathie l’affectant et booster son élan créatif !

Nous pouvons citer deux titres pour attiser votre curiosité : le premier est un duo convaincant avec Grand Corps Malade, « La Batterie » , le second, un hommage aux victimes de Charlie Hebdo (donc de ses potes puisqu’il était chroniqueur de l’hebdomadaire satirique), « J’ai embrassé un flic » ! Renaud, nous le voyons, demeure un artiste engagé, comme pour « Manatthan-Kaboul » avec Axelle Red, suite aux attentats du 11 septembre 2001 et les frappes aériennes sur l’Afghanistan !

Un écueil majeur pour l’instant n’entravera pas, l’espère Thierry, le calendrier fixé pour l’enregistrement du disque déjà presque finalisé : il s’agit des effets néfastes, sur sa voix de toujours devenue une voix de tous les jours, de ses conduites addictives à propos desquelles Thierry se veut cependant rassurant : « Trop de cigarettes, trop de Ricard. Il faut d’abord qu’il trouve un ORL. C’est indispensable. Sinon, il va bien » ! Aux oubliettes, Mister Renard ! Docteur Renaud est de retour !

Thierry Séchan : «L’album de Renaud est… par leparisien

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Musique

Découvrez aussi

Céline Dion au bord des larmes avant le début de son concert à Las Vegas en rendant hommage aux victimes de la tuerie

La chanteuse québécoise, Céline Dion est apparue très émue quelques instants avant de déma…