5:24 - lundi décembre 5, 2016

Taxis en colère : L’État prend des mesures contre UberPop !

Juin 25, 2015 264 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
Un chauffeur d'UberPop / Créatives Commons Wikipédia
Un chauffeur d'UberPop / Créatives Commons Wikipédia

Alors que depuis ce jeudi, plusieurs incidents ont éclaté en marge de la manifestation de nombreux chauffeurs de Taxis contre les chauffeurs Uberpop, l’état souhaite calmer les tensions face aux nombreux débordements mais surtout durcir les sanctions contre Uberpop !

UberPop interdit de circuler dans la capitale !

C’est à la demande du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, ce jeudi, que la préfecture de police de Paris a pris un arrêté visant à interdire tout type de véhicules Uberpop. Si certains chauffeurs continuent à circuler dans la capitale, leurs véhicules « seront immédiatement saisis » !

Le ministre a rapidement réagi à la suite des incidents graves survenus ce jeudi qui ont perturbé la circulation dans Paris. En déplacement à Marseille à la mi-journée, Bernard Cazeneuve a demandé au préfet de Paris de prendre ce jour un arrêté interdisant toute activité UberPop.

Malgré cet arrêté, la fermeture de l’application que demandent les chauffeurs de Taxis est actuellement en grande discussion. Reste à patienter jusqu’en septembre ou une décision du Conseil constitutionnel doit trancher sur ce sujet !

Uber ne compte pas se laisser faire

De son côté, la société UberPop ne se laisse pas impressionner. Et pour cause, la compagnie a mise en ligne une pétition il y a quelques heures afin de soutenir l’activité qui reste pour le moment illégal. Malgré cela, de nombreux internautes soutiennent UberPop puisqu’en l’espace de quelques heures, la pétition numérique a recueillie près de 80.000 signatures.

Vos réactions

Filed in