10:24 - vendredi décembre 9, 2016

Musio, le dernier né des robots domestiques

Juil 10, 2015 398 Vues Fabien L 0 Commentaires
Le robot Musio / Capture Youtube

Si je vous dis Nao, vous pensez tous au petit robot chroniqueur présent chez Thierry Ardisson. Aussi mignon soit-il on est en droit de se demander si cette intelligence artificielle est bien réelle ou simplement aidée par un travail d’ombre de programmateurs. Quoiqu’il en soit l’avènement des robots domestiques n’est plus a démontrer, ils sont parmi nous et comptent bien se faire une place dans notre foyer. Allons ensemble à la rencontre de Musio, un petit robot très malin qui sera officiellement de sortie en juin 2016.

Une soif d’apprendre ?

Crée par la société AKAStudy, Musio semble être un croisement entre Nao, EVE, et Karotz. Projet réalisé grâce à un site de financement participatif, il a finalement décroché la totalité de son objectif financier. On peut s’attendre donc à voir arriver ce petit compagnon très prochainement. Sur les mêmes procédés d’apprentissages et d’enrichissements de bases de données que SIRI, plus vous communiquerez avec lui  plus les conversations deviendront naturelles. En revanche une différence est à noter puisque Musio réfléchi tandis que le compagnon d’Apple nous paraît tout droit sorti des anges de la téléréalité. Du pain béni pour nos petites têtes blondes qui pourront apprendre avec ce petit compagnon numérique beaucoup plus ludique qu’un Smartphone.

Un Irobot, c’est combien ?

Dans notre société de consommation inépuisable, vous vous en douterez, il y en aura pour toutes les bourses. Effectivement, trois versions différentes ont été avancé passant de 159 à 600 $ suivant les options choisies. Basé sur un système Android, de 16 à 64 GO pour la version la plus chère, il nous promet un panel d’émotions bien au delà d’un « c’est vous qui avez le plus beau visage ». Un petit écran représentant ses yeux pourra ainsi mieux retranscrire ses humeurs et donner l’impression de parler à un robot plus abouti.

« Biribibiradadida »

Livrable avec des kits pour enfants, sa petite maison personnalisée, ses costumes, ses port USB et son WIFI, cette peluche du Futur est aussi attachante qu’un R2D2. Après l’échec commercial de Nao et Karrotz, ce nouvel arrivant plus évolué, plus intelligent, plus mignon, plus interactif, annonce les prémices de ce qui sera peut être nos compagnons domestiques de demain ; et même si on est encore loin d’un Chappie, je dis chapeau.

Vos réactions

News Feed