8:43 - lundi décembre 5, 2016

Nintendo : retour sur une success story

Juil 13, 2015 363 Vues Fabien L 0 Commentaires
Nintendo / Créatives Commons Jon Wilcox
Nintendo / Créatives Commons Jon Wilcox

Satoru Iwata nous a quitté le 13 juillet 2015 et c’est le monde du jeux vidéo qui perd avec lui une de ses figures emblématiques. Père de la Wii, ce passionné du jeux vidéo n’avait pas eu peur de réduire de moitié son salaire lorsque Nintendo connut des difficultés. Malgré sa disparition et quelques soucis de rentabilité sur la Wii U, la firme a toujours su garder une dynamique positive et continuer à proposer aux joueurs de très bons divertissements vidéo ludiques. Retour sur cette entreprise qui a transformé le monde du jeux vidéo.

Ses débuts au 19éme siècle

Petite entreprise spécialisée dans les cartes à jouer, Nintendo devient le leader sur ce marché dés ses débuts dans les années 90 du 19éme. Après différents remodelages et noms de l’entreprise, la firme japonaise entrera dans le success story, tout d’abord en 1962 avec son entrée en bourse puis en 1969 avec la première commercialisation d’un jouet qui deviendra culte, Ultra Hand, un bras télescopique. Devenue spécialiste de jouets pour enfants, la petite entreprise nippone n’allait pas s’arrêter là.

Les années 70, le commencement du jeu vidéo

Nous y sommes, voici la création du pôle jeux vidéo chez Nintendo. D’abord par l’intermédiaire des bornes d’arcades, Nintendo développe ensuite ses premières consoles de salons au Japon et par l’intermédiaire de Gunpei Yokoi ses premiers jeux électroniques à cristaux liquides. La suite nous est plus familières puisqu’arrivent en 1980 sur bornes d’arcades les deux héros les plus célèbres, Mario et Donkey Kong. Trois ans après, la firme japonaise fait son entrée sur les marchés internationaux est atteint des millions de dollars de recettes. Ainsi nait une des plus grande société de création de jeux vidéos et de consoles de salon de tous les temps.


80-90, un succès confirmé

Famicom (au Japon) ou NES (en Europe), l’arrivée de ce best seller dans les foyers se fait avec réussite malgré un marché pris d’assaut par les PC et leurs faibles coûts de fabrication. Nintendo a alors un boulevard commercial sans concurrents et malgré l’arrivé de Sega et de sa Master System, la firme japonaise reste indétrônable. Hiroschi Yamauchi, directeur visionnaire, inonde le marché d’un catalogue qualitatif de jeux pour lancer en 1985, Super Mario Bros, le plombier le plus riche et célèbre de l’histoire. Plus rien n’arrête Nintendo et des hits qui font aujourd’hui encore la part belle aux consoles voient le jour, Metroid, The Legend of Zelda, Super Mario Bros 1,2 et 3. Leader incontesté et incontestable, Nintendo possède alors 90% du marché des consoles de jeux. Par la suite tout s’enchaine, la Game Boy en 89 avec le fameux Tetris, la Super Nintendo en 1990 avec des jeux d’anthologie Starwing, Super Mario Kart ou Donkey Kong Country.

90 à 2000, une réussite en dent de scie

1996, la Nintendo 64 fait son apparition avec deux ans de retard et se frotte pour la première fois à une concurrence sérieuse, la Playstation de Sony. S’en suit alors un revers de médaille pour Nintendo qui va alors perdre des partenaires importants au profit de la Playstation plus accessible aux développeurs grâce à l’utilisation des CD-ROM. Nintendo essuie également une lourde perte puisque Gunpei Yokoi décède en 1997. Il faudra attendre la sortie des Pokémons sur Game Boy, de projets comme Mario Kart ou encore la nouvelle Game Cube pour renouer avec le succès. Le paysage vidéo ludique n’est plus pour Nintendo un tableau vierge et la firme japonaise doit jongler avec des concurrents tenaces. En 2002, Hiroschi Yamauchi laisse sa place à Satoru Iwata qui sera considéré comme l’un des meilleurs dirigeants d’entreprises au monde par le New York Times Magazine notamment.

Nintendo, aujourd’hui et demain

Nes, Super Nes, Nintendo 64, Game Cube, Wii, Wii U et demain la NX, ont fait, font et feront de Nintendo une entreprise soucieuse d’offrir aux joueurs, petits ou grands, de superbes expériences vidéos ludiques. La célèbre créatrice de consoles portables, malgré des hauts et des bas, a toujours su rebondir et faire face à un marché sans cesse en évolution. Et si aujourd’hui elle se retrouve une nouvelle fois orpheline après le décès de Satoru Iwata, elle saura, à n’en pas douter, garder ses fans de la première heure et transmettre sa passion aux futures générations.

Vos réactions

News Feed