1:58 - lundi décembre 5, 2016

Etats-Unis : seule rescapée d’un crash aérien, une adolescente de 16 ans gagne une bataille de deux jours pour sa survie !

Juil 15, 2015 431 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Wikipedia
Crédits Photo : Wikipedia

L’histoire incroyable que nous allons vous raconter est digne d’une fiction qui aurait pu être adaptée cinématographiquement comme « 127 heures » du réalisateur Danny Boyle (2010) et qui plus est -désolé de tuer d’emblée le suspense- au dénouement heureux ! Elle a eu pour théâtre la région des North Cascades (Etat de Washington, au nord-ouest des Etats-Unis, jouxtant la frontière canadienne) :  une ado de 16 ans devait effectuer un vol des plus ordinaires, dans un avion de tourisme familial, entre le Montana et Washington, en compagnie de ses grands-parents, mais le voyage aérien a hélas, pour des raisons encore sibyllines, tourné au drame avec un crash, non sur le tarmac mais en pleine nature, dans un sanctuaire de verdure ô combien isolé et à la vie sauvage sous protection car les North Cascades sont un parc naturel national de plus de 2000 kilomètres carrés : un véritable dédale, pour qui n’est pas sur les sentiers battus, où l’on peut se perdre aisément !

Le crash a été des plus meurtriers avec une seule survivante, à savoir la jeune fille miraculée et indemne, répondant au nom de Automne Veatch ! Elle a su déployer des trésors d’ingéniosité et de débrouillardise pour regagner la civilisation par ses propres moyens, après un laps de temps perdu en vain à attendre de potentiels secours ! Alors -qui a dit que la télévision était source de bêtises systématiques ?- elle s’est servie de ses connaissances inculquées par le petit écran (on peut penser à l’émission « Man vs. Wild ») , loin d’être lacunaires sur la survie en milieu difficile et/ou hostile. La jeune fille s’est fiée à son seul bagage intellectuel et également à son instinct, cheminant avec pugnacité pendant deux jours avec pour seul guide le cours d’un ruisseau : elle est finalement tombée, non sans soulagement, sur une route où un automobiliste a pu la prendre en charge, pour qu’elle puisse ensuite être hospitalisée, au bord de l’épuisement mais de retour à la civilisation !

Vos réactions

Filed in