Les policiers de la ville de Corrientes, située en Argentine, auraient eu un comportement loin d’être neutre et des questions incongrues, voire irrespectueuses, en interrogeant une victime aveugle, de 34 ans, venue déposer une plainte, suite à un vol loin d’être bénin (sac à dos contenant un ordinateur et deux téléphones et ayant aisément échappé à sa surveillance, au vu de son handicap visuel, lors d’un entraînement avec le club de foot amateur des non-voyants de sa municipalité) ! Une affaire, nous le verrons, loin d’être passée inaperçue !

L’adage « pas vu, pas pris » a prévalu, au grand dam de la victime aveugle, les policiers l’ayant assailli de questions ô combien surprenantes, telles que « Tu n’as rien vu de bizarre ? » et de plus, aux dires de ce dernier, auraient abusé eux aussi de sa pathologie invalidante : en lieu et place d’un document officiel attestant de son retrait des objets dérobés, ce serait une simple « note de remerciement de la police » qu’il aurait signé ! La police aurait tout bonnement voulu boucler et bâcler ce dossier, prenant ainsi le risque d’être taxée de discriminatoire !

Manque de chance pour cette dernière, le jeune aveugle, si ses yeux ont joué à son insu de bien mauvais tours dans cette affaire, n’a pas la langue dans sa poche, et a su surfer sur la vague médiatique, celle-ci ayant relayé ses mésaventures ubuesques à l’échelle de toute l’Argentine ! La police, ayant alors pris du plomb dans l’aile, a dû diligenter une enquête interne pour clarifier ses prises de position obscures. Notons que le dénouement a été tout de même heureux, le plaignant s’étant vu remettre ses affaires et un individu de 19 ans ayant été appréhendé, comme l’explique l’AFP !

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Une voiture fonce dans la foule à Barcelone et fait au moins 1 mort et 32 blessés

Une voiture folle a foncé dans la foule dans le centre ville de Barcelone faisant ainsi pl…