10:21 - vendredi décembre 9, 2016

Carcassonne : un bébé laissé seul dans une voiture en plein soleil doit la vie sauve à la police !

Juil 21, 2015 563 Vues Eric F. 0 Commentaires
Photo d'illustration: Pixabay

Ce n’est hélas pas la première fois, en période estivale, que des faits de ce genre sont recensés : c’est au tour de la ville de Carcassonne, d’avoir été le théâtre d’un oubli des plus fâcheux, acte de négligence parentale, et qui ne manquera pas de choquer ceux d’entre vous qui ont la joie inestimable d’avoir un enfant et sont conscients de l’élever avec la précaution et l’attention requises !

Lundi en fin d’après-midi, un bébé âgé seulement de quatre mois (donc avec une sensibilité accrue aux effets néfastes des rayons et de la chaleur du soleil) a été laissé seul, comme un vulgaire objet oublié, dans une voiture à l’atmosphère des plus étouffantes, ses parents s’adonnant aux plaisirs du shopping (l’air climatisé est de rigueur dans les boutiques) en toute insouciance !

Selon nos confrères du Midi Libre qui ont pu recueillir le témoignage d’un buraliste, ce sont des passants, en premier lieu, alertés par des pleurs et des cris, qui ont constaté que le bébé, suffoquant, était prisonnier dans un véhicule immobile : ils ont tout de suite appelé la police, qui est intervenue sur les lieux de toute urgence ! La situation était critique pour l’enfant et il était temps !

Comme nous vous en parlions en début du mois : en l’espace de 5 minutes, les risques peuvent être terribles pour un enfant voir la campagne de One Decision en vidéo !

Les policiers, préférant casser la vitre avant, pour ne pas blesser le bébé, avec des bris de verre, se sont ouverts ainsi un passage pour se frayer dans la voiture surchauffée, et extirper le nourrisson de ce four à quatre roues ! Son visage avait viré au rouge vif : une déshydratation fatale le guettait ! De plus, des difficultés respiratoires montraient qu’il inhalait de l’air vicié ne circulant pas ou mal !

Sans la vigilance, que nous saluons, des passants et l’intervention de la police municipale, avec efficacité et rapidité, qui a donné de l’eau en abondance au pauvre nourrisson, cette histoire, au dénouement heureux, aurait pu tourner au drame ! Retrouvés par la police, les parents ont eu une réaction inappropriée : le père s’est ainsi inquiété surtout pour l’état de son véhicule !

L’irresponsabilité a des conséquences pénales, c’est-à-dire prévues par la loi, et les parents peuvent risquer des peines aux degrés variables, si des poursuites judiciaires (évoquées en ce qui les concernent) sont engagées à leur encontre ! Un enfant, même en bas âge, est un être réceptif à son environnement et peut souffrir de celui-ci parfois autant voire sinon plus qu’une personne adulte !

Vos réactions

Filed in