12:56 - dimanche décembre 11, 2016

Prison de Fleury-Mérogis : un prisonnier porte plainte pour violences aggravées

Juil 23, 2015 405 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
Crédit photo : Pixabay

Un détenu du centre pénitentiaire de Fleury-Merogis dans l’Essonne a porté plainte mercredi 22 juillet pour violences aggravées. La plainte a été déposée contre X car Younesse Bambara, âgé de 41 ans, accuse plusieurs surveillants de la prison de l’avoir brutalisés le 22 mars dernier sans raison apparente. Cet homme purge une peine de 15 ans de prison pour braquages, il a été envoyé au quartier disciplinaire car il avait caché deux téléphones portables dans sa cellule.

D’après La Dépêche, le prisonnier accuse les surveillants de l’avoir plaqué au sol alors qu’il était dénudé, de l’avoir tabassé et de lui avoir aussi « écarté les fesses ». Pour appuyer sa démarche, le détenu a ajouté dans son dossier de plainte, un compte-rendu de radiographie qui témoigne des blessures subit par cet homme qui souffre désormais de douleurs au dos et aux vertèbres.

L’avocat du détenu, Me Olivier Arnod a réclamé le transfert de son client dans un autre établissement pénitentiaire car l’accusateur se retrouve contraint de fréquenter les accusés, ce qui le place dans une position de victime. D’après les déclarations de son avocat, ses geôliers useraient de différents stratagème à leur disposition pour faire subir une espèce de torture psychologique au prisonnier en crachant dans sa nourriture, en multipliant les fouilles, en faisant exprès de perdre du courrier destiné au détenu ou encore en jouant la provocation avec ce dernier. Jusqu’à présent, tous les organismes contactés par l’avocat ont refusé le transfert de cet homme.

Deux autres prisonniers soutiennent la démarche de Younesse Bambara, ils ont eux aussi porté plainte pour violence contre les surveillants du centre pénitentiaire. Une enquête administrative interne a été déclenchée en attendant le jugement que rendra prochainement le tribunal administratif de Versailles qui devait ce prononcer ce jeudi matin.

Vos réactions