Les faits remontent à mercredi dernier, sous un soleil propice à s’adonner au bronzage, en plein après-midi. Selon nos confrères de L’Union, une jeune Rémoise de 21 ans, s’est vue reprocher de s’être trop dénudée, portant un simple maillot de bain, en compagnie de deux amies, dans le parc Léo-Lagrange, écrin de verdure, propice aussi également aux flâneries.

Cinq jeunes filles (dont l’âge allait de 16 à 24 ans), passant malheureusement par là, ont ainsi jugé sa tenue estivale, trop suggestive, contraire à la pudeur, et n’ont pas manqué de lui faire remarquer : des éclats de voix éclatent alors, l’intéressée visée par ce cadrage moralisateur, ne l’entendant pas de la même façon ! Et la violence verbale va alors déboucher sur de la violence physique.

Les cinq adolescentes se sont alors ruées sur la jeune fille jugée impudique. Ne mesurant pas l’impact de tous les coups qu’elles lui assènent, interrompues par des témoins, qui s’interposent pour les séparer, le mal est hélas déjà fait ! Les pompiers prévenus prennent ensuite le relais et conduisent la victime au CHU de Reims : elle en sort avec quatre jours d’incapacité totale de travail !

Arnaud Robinet, député maire de Reims, a condamné avec véhémence cet incident !

SOS racisme a posté un communiqué sur son site en réponse à l’un de leur tweet.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…