La consigne est pourtant de rigueur dans presque tous les musées du monde entier : il est formellement interdit de toucher aux oeuvres exposées et juste les yeux ont le privilège de pouvoir effleurer du regard leur beauté. Il ne s’agit pas de pâte à modeler.

Cependant l’application stricte de cette règle peut être perturbée : une vidéo d’une caméra de surveillance, publiée sur YouTube, montre un enfant de 12 ans ayant par mégarde commis des dégâts espérés réversibles sur une toile de maître en trébuchant.

La scène chaplinesque s’est produite dans un musée de Taïwan. L’exposition provisoire “The face of Leonardo, images of a genius” à Taipei, nantie de 55 pièces, a ainsi eu une peinture à l’huile endommagée : il s’agit de Fiori de Paolo Porpora.

Un trou de la taille d’un poing censé retenir la chute de l’enfant a perforé cette toile, appartenant à un collectionneur privé, dont le coût est estimé à environ 1,3 millions d’euros, et devra être rendue intacte à son propriétaire ou avec des dédommagements.

L’enfant couvert de honte a été rapidement rassuré par ses parents et la direction du musée : cette dernière a annoncé que le tableau, le geste de l’enfant n’étant pas un acte de vandalisme, est pris en charge à 100% par les assurances pour sa restauration.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Eric F.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Disneyland : Les personnages peuvent désormais parler avec les visiteurs dans les parcs américains

Grande première dans les parcs Disney aux Etats-Unis. Les personnages emblématiques comme …