10:37 - vendredi décembre 9, 2016

D’après Stephen Hawking, il est possible de sortir d’un trou noir

Août 28, 2015 305 Vues Mathilde F. 0 Commentaires
Crédit photo : Créative Commons Wikipédia

Stephen William Hawking est sans doute l’un des scientifiques les plus brillants de notre siècle. Ce physicien de 73 ans n’a pas perdu de sa science et le prouve une fois de plus en intervenant sur son sujet préféré, les trous noirs, lors d’un congrès à Stockholm.

Le scientifique a émit une nouvelle théorie : il serait possible de sortir d’un trou noir :

     « Si vous tombez dans un trou noir, n’abandonnez pas : il existe un moyen d’en sortir ».

Selon son hypothèse, l’information quantique des particules peut s’échapper des trous noirs. Deux règles scientifiques entrent en opposition sur le destin des particules qui entrent à l’intérieur : la loi de la relativité impose la perte des informations sur les particules tandis que les règles de la mécanique quantique rendent impossible la disparition de l’information.

Les dernières études de Stephen Hawking pourraient relancer le débat et éclairer les chercheurs. D’après ses théories, les informations concernant ces particules seraient disponibles en bordure du trou noir, elles se localiseraient sur la surface de sa « membrane frontière ». Les données seraient copiées et stockées à la frontière puis propulsées à l’intérieur de l’objet céleste.

Il va plus loin quand il explique la possibilité d’un passage vers un autre univers :

     « Il faudrait un trou noir large et en rotation ».

Attention tout de même, car la théorie du scientifique ne prévoit pas de retour en arrière, d’après Stephen Hawking, il « serait impossible de revenir vers notre univers ». Ce passage serait donc à sens unique.

Vos réactions