C’est une intervention pour le moins originale dont a bénéficié un patient américain : des médecins d’un hôpital de Houston au Texas, pour lui éviter l’amputation, lui ont tout simplement… greffé la main dans son ventre !

Frank Reyes, 87 ans, s’est ainsi vu greffer sa propre main, qui avait été gravement brûlée lors d’un accident, sous la peau de son abdomen comme l’a rapporté le journal américain The Charlotte Observer. Information ensuite relayée par metronews.fr. Le but : préserver les tissus, favoriser la cicatrisation des cellules de la peau et permettre à sa main de se régénérer en vaisseaux sanguins, grâce à la greffe temporaire d’une partie du corps à une autre. Pour ce faire, l’homme aura passé trois semaines avec sa main dans une poche de tissu glissée sous son abdomen, entre le thorax et le petit bassin.

Une méthode, qui bien que particulière, n’est pas une première. Une main a en effet déjà été greffée pendant un mois sur une cheville en Chine. En Belgique également, une oreille a été greffée sur l’avant-bras d’une patiente atteinte d’un cancer de la peau. Ces interventions chirurgicales ont en tout cas prouvé leur intérêt thérapeutique et sont utilisées notamment pour les blessés de guerre comme pour la double greffe de bras pour un vétéran Américain.

En plaçant la main sous la peau de son ventre, les médecins sont ainsi parvenus à lui « redonner vie » et l’octogénaire devrait retrouver l’usage de sa main d’ici quelques semaines. Pour les chirurgiens, une simple greffe de peau ne lui aurait pas permis de conserver l’usage de ses doigts. A son réveil, le patient s’est apparemment dit « très amusé » en apprenant le procédé de l’opération.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Sylvie P.
Load More In Actu

Découvrez aussi

Aisne : Un bébé de 14 mois meurt après avoir été attaqué par deux chiens de la famille !

Faits dramatique dans l’Aisne (02). Un bébé de 14 mois est mort des suites de ses bl…