5:27 - mercredi décembre 7, 2016

Marseille : une fusillade au centre-ville fait un mort et cinq blessés

Sep 13, 2015 312 Vues Sylvie P. 0 Commentaires
creative commons/wikimedia.org

Une fusillade dans le centre de Marseille a fait ce dimanche, comme le révèle le NouvelObs, un mort et cinq blessés. Vers 6 heures du matin, les occupants d’une grosse voiture ont alors ouvert le feu sur un groupe d’une vingtaine de personnes qui étaient abritées sous le auvent d’un bar situé en face de l’Opéra de Marseille. Quelques minutes plus tard, les mêmes tireurs ont pris pour cible un taxi dans le secteur du quai d’Arenc, heureusement sans faire de victimes.

Selon les journaux télévisés, les agresseurs auraient utilisé plusieurs armes de gros calibre, dont une Kalachnikov. Plusieurs témoins ont rapporté avoir entendu des « rafales » de tirs. La personne décédée, âgée d’une quarantaine d’années et travaillant dans la sécurité, a été tuée alors qu’elle se trouvait à l’extérieur du bar. Les cinq blessés avaient, eux, de 40 à 60 ans et ont été blessées par balle ou par des éclats de verre à l’intérieur du bar. Pour trois d’entre eux le pronostic vital est engagé, deux autres personnes ont été blessées mais plus légèrement. Tous seraient en tout cas des victimes collatérales car il pourrait s’agir d’une vengeance après une dispute avec un vigile. Pour l’instant rien n’est confirmé l’adjoint au procureur de Marseille André Ribes se refuse pour l’instant à parler de règlement de comptes. Les nombreuses douilles retrouvés par la police judiciaire de Marseille, pourront probablement aider les enquêteurs  sur les armes utilisées ou s’il y a eu des tirs de riposte.

Le gouvernement a aussitôt condamné cette fusillade et Bernard Cazeneuve a expliqué sur Europe1 qu’il proposerait d’ici un mois et demi un « plan global extrêmement offensif de lutte contre le trafic et la détention d’armes dans notre pays ».: « il y a toujours trop de violence dans cette ville. Nous avons obtenu des résultats très significatifs dans cette ville en matière de lutte contre la délinquance nous avons saisi énormément d’armes ». Poursuivant : « mais le désarmement de tous ces groupes criminels doit être intensifié »…  « Il faut savoir que chaque année depuis 2013, nous saisissons près de 6.000 armes sur des groupes criminels et que, sur ces 6.000 armes, il y a à peu près 1.200 armes de guerre et je veux procéder au désarmement de tous ces criminels ».


Cazeneuve : un « plan de lutte contre le trafic… par Europe1fr

Vos réactions

News Feed
Filed in