9:12 - jeudi décembre 8, 2016

Les moineaux des villes sont impactés par la malbouffe !

Oct 6, 2015 259 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
illustration d'un Moineau / Pixabay

Les moineaux des villes mangeraient-ils trop gras ? C’est en tous cas ce qu’affirme une étude très sérieuse du CNRS de La Rochelle dans une publication de Plos One en expliquant que les oiseaux des villes souffrent de la malbouffe. Et pour causes, les volatiles qui passent la plupart de leur temps à picorer les restes de nourriture éparpillés dans la rue sont menacés par une mauvaise alimentation.

Au cours d’une étude réalisée sur une centaine de moineaux des villes et des champs, tout âges confondus, les chercheurs ont constaté que les oiseaux des villes souffraient d’une mauvaise alimentation. Les chercheurs ont pu révéler des données très précises de ces derniers après les avoir mesuré sous plusieurs angles (Le bec, la taille, les pattes, les ailes). Grâce à ses résultats très révélateurs, les scientifiques expliquent que les oiseaux des villes sont beaucoup plus gras que ceux des champs en obtenant une Indice de Masse Grasse de 2.5 contre 1.9.

Ces chiffres montrent très clairement que ces moineaux mangent de la nourriture trop grasse et souvent trop sucré qui ne favorise pas le bon développement de leur organisme.

Les volatiles des villes sont menacés !

Les scientifiques expliquent également que les oiseaux des villes exposés à une constante malbouffe pourrait avoir de fortes répercussions sur le développement de leur progéniture. En plus d’une mauvaise alimentation, les oiseaux sont exposés à de nombreuses contraintes dans les villes comme les nuisances sonores ou encore la pollution qui ont également un impact sur leurs développement.

Vos réactions

News Feed