11:03 - jeudi décembre 8, 2016

Un noël à Poudlard, c’est possible : mais le rêve a un prix !

Oct 28, 2015 329 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Wikipédia

Le 3 décembre prochain est déjà une date historique pour les fans de la saga Harry Potter (inspirée de la romancière britannique J.K. Rowling et ayant donné naissance à une franchise magique de 8 films pour tout enfant ou adolescent se rêvant apprenti sorcier). Un repas de Noël sera spécialement servi aux convives, ayant réservé leur place, dans les coulisses des mythiques studios londoniens de la Warner. Le pied ! Euh, à vrai dire, je ne sais pas sur quel pied danser au vu de mon paragraphe qui va suivre et n’est pas vraiment gentil à l’égard de la Warner.

Deux bémols sont en effet à noter : le premier est excusable (il faut être âgé d’au moins 18 ans) et le second n’éveille que de la révolte pour moi, en prenant en otage financièrement, vaste opération médiatique et marketing, la féérie et l’accessibilité au plus grand nombre à ce festin (la somme exigée pour un repas de roi s’élève à 230 livres soit environ 310 euros). Le rêve se brise pour des fans nombreux dont on devine la frustration énorme. Il faut être vraiment naïf pour croire que grand studio rime avec grand sentiment. Où diable est la philanthropie ?

Mais, quitte à ne pas y assister, prenons le temps de l’imaginer, grâce à des infos savamment distillées : le dîner aura lieu dans la Grande Salle de Poudlard, ornée pour l’occasion des décors de Noël du film « Harry Potter à l’école des sorciers ». Les participants pourront déguster des mets divers (de la dinde rôtie, des lasagnes, et de la poire confite). Le tout arrosé (copieusement ?) de la légendaire « Bièraubeurre ». A chaque génération, sa mythologie culinaire préférée : enfant, quand j’atteignais la dernière page d’Astérix, je rêvais du banquet final pour ripaille.

Les desserts (j’imagine déjà le grand déballage de pâtisseries issues de l’imaginaire des meilleurs créateurs) seront servis sur le quai 9 ¾ du Poudlard Express. Les invités auront le privilège de déambuler, en toute quiétude, dans les studios, par la suite, pour découvrir les costumes, les accessoires et décors originaux. Une soirée dansante viendra clore à l’eau de rose et qui sait en costumes peut-être la nuit déjà bien avancée. Perfectionnisme est le maître-mot des organisateurs. Les participants partiront avec une baguette magique (on dirait du Pif Gadget !).

Vos réactions

Filed in