3:28 - lundi décembre 5, 2016

L’érotisme seins nus désarmant pour lutter contre le racisme trop présent sur Facebook !

Nov 2, 2015 6159 Vues Eric F. 0 Commentaires
Crédits Photo : Pixabay
Crédits Photo : Pixabay

Facebook afficherait des degrés de tolérance variables suivant les sujets, surtout ceux pouvant attiser la polémique et susciter des effusions parmi ses utilisateurs, au nombre de 1,49 milliard, en date de juillet 2015 ! Facebook dispose d’un droit de regard de facto sur votre mur et peut à sa guise censurer (faire disparaître complètement) des clichés notamment (350 millions de photos sont ajoutées chaque jour) et un photographe allemand a voulu tester les limites du racisme qui est de toute évidence trop ancré sur le  premier réseau social du monde : et il a visé droit dans le mil avec une photo piège que vous allez découvrir.

Olli Waldhauer a posté sur son compte, une photo pour le moins généreuse d’une créature céleste et à la nudité presque totale. A ses côtés, un homme, plus policé que polisson, quant à lui (de par son look vestimentaire seulement) tient une pancarte en carton sur laquelle est stipulé en allemand: « n’achetez rien chez les métèques ». Tout en haut à droite du cliché, on peut lire : « une de ces personnes viole les règles de Facebook »…

Cette photo a été effacée par Facebook dans un délai très court de deux heures seulement sans que l’on sache pour quel motif. Il semblerait que l’entreprise de Mark Zuckerberg se soit méprise sur le sens caché du message (pourtant fustigeant le racisme de toute évidence) procédant à sa disparition surtout pour son érotisme assumé ? Le succès, sur les réseaux sociaux a été énorme et ce bien au-delà des frontières allemandes : on ne compte plus les posts accompagnés du hashtag #nippelstatthetze  (à savoir « Poitrine plutôt qu’insulte raciste ») à avoir fait le buzz. Un succès mérité pour cet artiste engagé défendant les migrants.

Vos réactions

Filed in