11:10 - samedi décembre 3, 2016

Les drones prendront une place importante au pied du sapin de noël !

Déc 19, 2015 280 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
Le succès des drones à Noël / Illustration Actu-Mag.fr
Le succès des drones à Noël / Illustration Actu-Mag.fr

Cette année, alors que les smartphones et les objets connectés ont été annoncés comme étant les produits phares des cadeaux noël, un autre objet fera également la convoitise de nombreux enfants, ados et adultes. Et celui-ci n’est autre que le drone. Ce nouveau « joujou » Hight-Tech que vous pouvez piloter depuis une télécommande ou un simple smartphone. La plupart de ses produits sont désormais équipés d’une caméra embarquée pour pouvoir immortaliser des vues imprenables.

Mon beau drone, roi des sapins !

Rien que pour les fêtes de noël, il devrait se vendre près de 150.000 drones à travers toute la France selon une étude de la chaîne D8 dans sa dernière enquête destinée aux drones. Aujourd’hui, il existe toute sorte de drones à des prix allant de 13€ à plus de 1000 € pour les produits les plus sophistiqués. Certains drones peuvent aujourd’hui voler à une distance de 2km quand d’autres peuvent atteindre des vitesses de pointes à 60km/h. C’est le cas du tout nouveau modèle de chez Parrot, le Bebop 2 qui a été nettement amélioré par rapport à son prédécesseur, le Bebop dont nous avions fait le test au cours de cette année.

Une grosse concurrence !

Le marché des drones est en pleine essor et la concurrence est rude ! Aujourd’hui les constructeurs perfectionnent sans cesse ces petits engins volants pour que ces derniers soient plus performant mais surtout plus maniable. Et ceci, la société Squadrone System l’a bien compris ! Et pour cause, cette dernière vient de commercialiser le tout premier drone autonome qui se pilote tout seul. D’une simple configuration à l’aide d’une application sur son smartphone, le produit est capable de vous suivre à une certaine distance suivant les paramètres de vol qui lui ont été attribué. Baptisé Hexo +, il semblerait bien que ce nouveau drone est franchit un nouveau cap dans la technologie des quadricoptères puisque celui-ci dispose non pas de 4 hélices mais 6 qui lui permette de garder une stabilité incroyable.

Les drones c’est bien mais il y a quand même des règles drastiques à respecter !

Si ces appareils rencontrent aujourd’hui un franc succès auprès des jeunes et des adultes, les constructeurs de ces machines volantes oublient pour la plupart de spécifier que les drones sont soumis à des règles très strictes en France. Et certains acheteurs en ont fait la douloureuse expérience après avoir été convoqués au tribunal ou payer de fortes amendes parce qu’ils avaient fait voler leur engin dans des zones non autorisées.

Il y a près d’un an, un jeune homme de 18 ans avait été condamné à 400 € après avoir fait filmé une partie de la ville de Nancy avec son drone. Ce fut le premier utilisateur a être condamné à verser 100 € d’amande pour non-respect de la réglementation et 300 € d’amande pour mise en danger de la vie d’autrui. Il faut dire que son drone survolait des grandes places où de nombreuses personnes s’y promenaient, ce qui pouvait représenter un énorme danger en cas de chute de l’appareil.

Si vous être l’heureux possesseur d’un drone, nous vous rappelons donc quand même les règles soumises par la direction générale de l’Aviation civile (DGAC). Des règles qui sont bien évidemment à prendre très au sérieux si vous ne souhaitez pas avoir des ennuis.

  • 1/  Je ne survole pas les personnes
  • 2/ Je fais toujours voler mon drone à une hauteur inférieure à 150
  • 3/ Je ne perds jamais mon drone de vue
  • 4/ Je n’utilise pas mon drone au dessus de l’espace public en agglomération
  • 5/ Je n’utilise pas mon drone à proximité des aérodromes
  • 6/ Je ne survole pas de sites sensibles
  • 7/ Je n’utilise pas mon drone la nuit
  • 8/ Je respecte la vie privée des autres
  • 9/ Je ne diffuse pas mes prises de vues sans l’accord des personnes concernées et Je n’en fais pas une utilisation commerciale
  • 10/en cas de doute, je me renseigne

Et justement, si vous souhaitez avoir plus d’information, vous pouvez directement vous rendre sur le site officielle de la DGAC, rubrique drones civiles.

Vos réactions

News Feed