12:36 - samedi avril 29, 2017

Le 1er musée sous-marin d’Europe fait un hommage touchant aux migrants

486 Vues Julie L. 0 Commentaires
Sculpture marine / CC BY-SA 2.5

Le premier musée sous-marin d’Europe ouvrira fin février 2016 et porte un message fort. Situé au large des Îles Canaries, près de l’Île de Lanzarote, le Museo Atlantico présentera environ 300 sculptures, sous l’eau. L’une d’elle représente un rafiot avec plusieurs personnes, représentant les migrants naufragés n’ayant jamais atteint les côtes. Elle a été nommée « Le Radeau de la Lampedusa » en hommage aux 500 migrants clandestins ayant fait naufrage en 2015.

Ces statues faites de pierre ont également pour objectif la sensibilisation des fonds marins. Ce musée n’est cependant accessible que pour les plongeurs confirmés puisque ces œuvres sont exposées à 15m de profondeur.

Le sculpteur britannique à l’origine de ce musée original, Jason deCaires Taylor, n’en est pas à son coup d’essai. Il a en effet déjà réalisé ce genre de musée au large des Bahamas et des plages du Mexique. Ses statues représentent essentiellement des humains, reposant paisiblement au fond de l’eau et amenant à se rendre compte que nous appartenons à la Nature et que nous devons la protéger.

Vous aimerez lire

78% des Français ne courent pas après le sport ! Les Français et le sport, c'est l'histoire d'un divorce prononcé, qui éloigne les deux parties, de plus en plus chaque année ! Une enquête publiée mar...
Célébrez Halloween pendant une nuit dans les catac... Le célèbre site de location Airbnb ne fait jamais les choses à moitié lorsqu'il s'agit de divertir ses clients. Et pour cause, à l'occasion de la fête...
Jean Ferrat : une place dans nos coeurs, une place... Jean Ferrat, révolutionnaire d'apparence tranquille mais au courroux que sa voix enveloppante pouvait porter avec par exemple son plaidoyer poétique "...
Vos chers Voisins… Demain, vendredi 29 mai et pour la 16ème année consécutive, c’est la Fête des voisins, un événement convivial qui rassemble chaque année plusieurs mil...

Vos réactions