11:16 - vendredi décembre 2, 2016

Alain Juppé pousse un coup de gueule contre le Petit Journal

Avr 25, 2016 196 Vues Audrey A. 0 Commentaires
Alain Juppé en colère contre le Petit Journal / Capture Canal +
Alain Juppé en colère contre le Petit Journal / Capture Canal +
Alain Juppé en colère contre le Petit Journal / Capture Canal +

Alain Juppé en colère contre le Petit Journal / Capture Canal +

Dimanche 24 avril Alain Juppé était l’invité d’Ali Baddou dans Le Supplément de Canal+, le Républicain n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait du Petit Journal, émission de la même chaîne. 


En répondant aux question du présentateur Ali Baddou dans Le Supplément, le maire de Bordeaux n’a pas pu s’empêcher de critiquer les méthodes d’un des programme de la chaîne, qu’il désapprouve. Lorsque la question se tourne vers la gestion de la vie privée des politiques, Alain Juppé n’a pas mâché ses mots.

« Les journalistes… vous exercés une pression sur nous absolument extraordinaire » a-t-il affirmé avant de bifurquer sur le Petit Journal, qu’il accuse de harcèlement.

« Quand vous vous déplacez dans la rue, que vous avez une perche au-dessus de vous et un journaliste qui vous pose 25 fois la même question… Je ne sais pas si il fait bien son boulot… mais mettez-vous à la place de l’homme politique, c’est du harcèlement.« 

Alain Juppé visiblement très remonté contre les pratiques du Petit Journal qu’il n’apprécie pas beaucoup. Une expérience avec l’émission qui ne lui a pas laissé un bon souvenir. Il poursuit son explication semble-t-il avec beaucoup de franchise.

« Parfois on garde son sang-froid, ce que je m’efforce de faire en souriant. Et parfois ça pète, mais il ne faut pas que ça pète… »

Le présentateur du Supplément prend immédiatement la défense de l’émission de Yann Barthès en précisant que le programme ne parle pas de la vie privée des hommes politiques. Sur ces mots, le candidat à la primaire des Républicains s’est empressé de répliquer en évoquant une histoire qui lui est resté en travers de la gorge.

« L’histoire de mon étiquette sur ma chemise, c’est le Petit Journal… c’est absolument ridicule. Je rencontre 600 jeunes un soir, c’est quand même important. Et quel est le sujet qui intéresse? C’est de savoir si j’ai lavé ma chemise depuis Noël… »

Ali Baddou et ses chroniqueurs ont essayés de dédramatiser la scène en affirmant que cela n’était qu’un « clin d’œil ». Mais rien ni fait, Alain Juppé campe sur ses positions et n’est apparemment pas décidé a remettre les pieds au Petit Journal de si tôt !

Vos réactions