4:53 - lundi décembre 5, 2016

Final OM – PSG : Michaël Youn se fait expulser du Stade de France par les stadiers !

Mai 22, 2016 158 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
Michael Youn / Créatives Commons Wikimédia / Georges Biard
Michael Youn / Créatives Commons Wikimédia / Georges Biard
Michael Youn / Créatives Commons Wikimédia / Georges Biard

Michael Youn / Créatives Commons Wikimédia / Georges Biard

Ce samedi soir, un grand match opposait l’équipe du PSG face à l’OM pour la finale de la coupe de France qui se déroulait au stade de France et dont le score s’est soldé par la victoire du PSG avec une victoire de 4 à 2 face à Marseille.


Si dans les tribunes, les parisiens étaient très heureux par la victoire de leur équipe, l’un des supporteurs, comédien et humoriste Michaël Youn qui était présent dans le stade ce samedi soir n’est pas passé inaperçu auprès des autres spectateurs.

Et pour cause ce dernier aurait allumé un fumigène dans le virage des supporters du Paris-Saint-Germain comme le révèle le Parisien. Une action strictement interdite qui lui aurait valu son expulsion par les stadiers. Sur twitter, plusieurs clichés ont été relayés montrant l’évacuation de cernier accompagné de message comme «  c’est un bz dans sa tête mdr regarder ce ouf, il craque en final de « .

Un tweet que Michael a relayé sur son compte twitter !

Selon un autre supporter qui a été témoin de la scène, c’est au moment du but du joueur Zlatan sur penalty que l’humoriste à « a craqué un fumi et du coup la sécurité est venu le chercher » comme il l’explique sur twitter !

Fumigène dans les stades : Que dit la loi ?

Si ces faits étaient avérés, Michaël Youn risquerait tout simplement une interdiction de stade et une amende comme l’explique la « Loi ALLIOT-MARIE » de 1993 :

« L’introduction de fusées ou artifices de toute nature ainsi que l’introduction sans motif légitime de tous objets susceptibles de constituer une arme dans une enceinte sportive lors du déroulement d’une manifestation sportive est interdite. Quiconque aura tenté ou enfreint l’une ou l’autre de ces interdictions sera puni d’une amende de 600 F (90€ d’aujourd’hui) à 100 000 F (15200€) et/ou de deux mois à trois ans d’emprisonnement. »

Vos réactions

Filed in