Le chanteur 50 Cent / Créatives Commons Photo by Rikard Westman
Le chanteur 50 Cent / Créatives Commons Photo by Rikard Westman

Parfois il vaut mieux y réfléchir par deux fois avant de parler. C’est la douloureuse expérience qu’à vécu le rappeur 50 Cent à la fin de son concert qu’il donnait dans les Caraïbes.

Une Insulte de trop !

Samedi soir, le chanteur et rappeur 50 Cent donnait un gigantesque concert à Saint-Kitts dans les Caraïbes. Un concert qui a en tout cas attiré près de 40.000 personnes mais au cours de sa prestation, le rappeur s’est laissé aller en insultant la foule de “MotherFucker” à savoir (“Fils de pute”).

Une insulte qui n’a visiblement pas plus aux autorités qui ont immédiatement interpellé le chanteur à la fin de son concert comme l’explique le site américain TMZ.

#50cent #PIMP #stkitts #stkittsmusicvestifle

A post shared by Samantha Stowe (@yayysamm) on

Une amende

Ce dernier est toujours en garde à vue jusqu’à ce lundi ou il devrait être présenter à un juge. Le rappeur devrait ensuite pouvoir être libéré après s’être acquitté d’une amende.

On apprend également que celui-ci aurait été averti quelques minutes avant son concert de ne pas employé d’injures ou d’insultes pendant sa prestation, ce qui est considéré comme illégal dans les Caraïbes.

Et 50 Cent n’est pas le premier artiste qui est concerné par cette histoire puisqu’en 2003, c’est un autre rappeur DMX qui en avait fait les frais.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Musique

Découvrez aussi

Céline Dion au bord des larmes avant le début de son concert à Las Vegas en rendant hommage aux victimes de la tuerie

La chanteuse québécoise, Céline Dion est apparue très émue quelques instants avant de déma…