6:38 - samedi décembre 3, 2016

Découvrez « La nuit », le nouveau clip de RIDSA !

Sep 2, 2016 282 Vues Jérémy F. 0 Commentaires
Le chanteur RIDSA / Via CP Riseup
Le chanteur RIDSA / Via CP Riseup

Le chanteur RIDSA qui s’est fait connaître grâce à ces titres comme « Là C’est Die » et « Pardon » et qui surf en ce moment sur le succès de son titre « Je M’en Fous », vient de dévoiler son nouveau clip « La Nuit », extrait de la réédition de son album « Tranquille » qui est déjà disque d’or.

Qui est RIDSA ?

Ridsa est un jeune homme réservé. Très tôt, il confie à sa page blanche ce qu’il n’arrive pas à dire à ses proches. Très tôt il tape dans la balle, car le football a toujours été un sport où l’action passe avant le verbe. Il aurait même pu faire carrière mais Ridsa se retrouve coincé en classe. Des petits problèmes de santé l’empêchent de tenter le sport-études, il suivra un enseignement traditionnel mais s’ennuie. La formation professionnelle, option bâtiment, lui permet de prendre le large, de s’aérer et d’explorer plus en avant cette envie d’écrire. Ridsa est un autodidacte. Sa force de caractère sera déterminante.

« J’écrivais beaucoup depuis mes 16 ans, cela me permettait d’aller mieux, de panser quelques maux personnels« 

« Je suis né à Orléans. Mon père écoutait énormément de jazz et de blues, John Lee Hooker, Ray Charles. Ma mère, préférait Alain Souchon et Jean-Jacques Goldman. J’ai été bercé par toutes ces musiques que j’ai adorées… J’écrivais beaucoup depuis mes 16 ans, cela me permettait d’aller mieux, de panser quelques maux personnels, une thérapie importante pour moi. Puis un soir, un ami m’a encouragé. Nous étions dans sa voiture, on écoutait des instru et il m’a dit : Bah essaye ! Essaye de poser ta voix sur ces musiques ! C’était parti. ».

Le succès sur internet !

Dès les premiers titres mis en ligne, les likes se multiplient tant qu’il devient impossible de les compter. 100. 1000. 10.000. 100.000. 1.000.000… Lui, qui semblait jusque-là presque invisible à ses contemporains, va en quelques mois se révéler au grand jour. Le mythique trésor que tous rêvent de découvrir enfin déniché. Car au vu de l’offre pléthorique, se faire remarquer sur des sites tels que YouTube est tout simplement exceptionnel. Aussi un juste retour des choses lorsque le talent est là. Ridsa avait ce don là mais il ne le savait pas encore.

 

Un chanteur timide ?

D’ailleurs, il ne s’est pas entièrement dévoilé. Préférant se cacher derrière un pseudonyme, ou plutôt un acronyme que sous sa véritable identité. RIDSA n’est pas un prénom mais un nom créé de toute pièce qui résume sa philosophie de vie : Respect Identité Détermination Solidarité et Authenticité. Il faudra attendra une émission de Cauet, au mois de novembre 2015, pour que Ridsa devienne Maxence. Depuis sa première chanson « L’Amour n’est pas dead » publiée en 2011, quatre ans se sont écoulés. Surtout les vues n’ont cessé de se cumuler : « Amour sans fin » 4 millions de
vues, « Amour secret » 8 millions, « Validé » avec DJ Kayz 13 millions… En quelques mois l’oiseau a pris son envol. Le quotidien d’un homme réservé s’en est retrouvé définitivement
bouleversé. Le discret chanteur avait trop de followers pour en rester là, il est passé pro. Les deux premiers albums sortis en indépendant « Je voulais surtout montrer de quoi j’étais capable… » Mes Histoires et L.O.V.E. proposent des pures romances que l’on pourrait qualifier de Pop « urbaine ». Des histoires d’un petit gars qui préfère sourire aux filles que se moquer d’elles. La tendresse plutôt que l’agression, malgré ce que l’on en dit, le rap n’est définitivement pas sa voix. Ridsa sera le nouveau lover de la musique.

Vos réactions

News Feed
Filed in