9:19 - samedi novembre 18, 2017

Shia Labeouf arrêté à New-York après s’être bagarré avec un homme !

427 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
Shia LaBeouf arrêté à New-York / Capture Twitter

Shia laBeouf menottes aux poignets en train de se faire emmener par la police New-Yorkaise. Ça c’est passé ce mercredi 25 janvier alors que le jeune homme était en train de protester devant Museum of the Moving Image contre l’investiture de Donald Trump après avoir lancé son projet baptisé « HE WILL NOT DIVIDE US » (Il ne nous divisera pas !).

Depuis que l’acteur américain manifeste depuis la prise de fonction du nouveau président des États-Unis, Donald Trump afin d’exprimer son désaccord avec ce dernier, Shia laBeouf qui a installé avec un collectif de militants, une caméra qui filme 24h/24 et 7j/7 ne se fait pas que des amis pendant les différents rassemblement ou il est présent.

Alors qu’il y a quelques jours, il se faisait embêter par un suprémaciste blanc qui ne partageait pas les mêmes opinions politiques que lui, Shia laBeouf a de nouveau subi une provocation de la part d’une autre personne et la situation a vite dégénérée. La caméra qui diffuse le stream en direct via le site http://www.hewillnotdivide.us/ qui n’a pas filmée directement la bagarre entre l’acteur et le jeune homme, (celle-ci s’étant produite hors du champs de la caméra) a toutefois fait vivre en direct aux internautes, l’arrestation de l’acteur américain par les policiers New-Yorkais ce mercredi 25 janvier.

Un tweet posté il y a quelques heures sur internet permet de mieux comprendre pourquoi l’acteur s’en est pris à la personne. Sur ce dernier, on peut voir l’internaute se prendre en vidéo tout en appelant l’acteur à se joindre à ses côtés. Lorsque soudainement, l’homme déclare face caméra : “Hitler n’a rien fait de mal”. Une provocation de trop pour Shia qui n’a pu se contenir en repoussant violemment l’individu.

Selon le site TMZ, en repoussant le jeune homme, l’acteur l’aurait griffé avant que celui-ci ne tombe à terre. Shia a été emmené par la police et serait toujours en garde à vue. Sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur twitter, les militants qui soutiennent le projet de l’acteur ont rapidement créer un Hastag qui s’intitule #, demandant ainsi la libération de ce dernier.

Vos réactions

News Feed
Filed in