11:45 - mercredi novembre 22, 2017

Resident Evill 7 : On a testé le nouveau Survival horror bien flippant de chez Capcom !

556 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
Cover Resident Evil 7

Deux ans après son titre Resident Evil: Revelations 2 sorti en 2015, Capcom est de retour pour nous signer un nouvel opus qui s’intitule Resident Evil 7. Nous avons testé ce nouveau titre. Voici ce que nous en avons pensé…

Le 7ème opus de la série à succès Résident Evil est sorti il y a quelques jours et nous étions très pressés de découvrir ce titre qui offre une jouabilité différente des épisodes précédents puisqu’il s’agit du premier épisode de la série principal offrant un gameplay à la première personne de quoi être encore plus immergé dans l’aventure. L’autre énorme nouveauté, c’est la compatibilité du jeu avec le casque de réalité virtuel VR de Sony qui plonge le joueur au cœur du jeu offrant bien entend des sensations encore plus impressionnantes.

Mais rassurez-vous, même en jouant à la manette sans le casque VR, le septième titre de Resident Evil nous a quand même bien fait flipper.

Des psychopathes à mes trousses…

Dans ce nouvel opus, on y incarne le personnage d’Ethan Winters qui est à la recherche de sa femme Mia disparue depuis plusieurs années. L’histoire qui se déroule dans une ville de Louisiane au sud des Etats-Unis  pousse notre personnage à venir chercher son épouse du côté d’une maison perdue au fin fond des champs dans une plantation abandonnée. Mais Ethan ne se doute pas que celle-ci renferme la famille Baker, de dangereux psychopathes qui ont une soif de tuer et de s’amuser.

Vous l’aurez compris, le ton est donné dès les premières minutes du jeu et ceci dès votre arrivée autour de la maison où vous découvrez que les lieux ne sont vraiment pas entretenus et que les visiteurs ne sont pas généralement les bienvenus.

La lampe torche sera votre nouvel ami

Une ambiance stressante !

Autant vous dire que ce jeu n’est pas accessible à n’importe qui puisque pour celles et ceux qui connaissent la série, l’univers est particulièrement stressant. Dans ce 7 ème opus, les développeurs ont mis la barre très haute pour vous faire flipper dès les premières minutes du jeu. (Et comme nous sommes des fous furieux à la rédac, nous avons testé ce nouveau titre dans un noir total à une heure tardive de la soirée).

Jouer à la première personne décuple d’avantage les sensations de peur et de tout ce qui peut être amené à surgir devant vous et mieux vaut bien être préparé car le danger peut venir de partout… Le fait de pénétrer dans la maison avec une pauvre lampe torche dès le début de l’aventure vous annonce la couleur. L’endroit où vous vous trouvez n’est clairement pas un lieu où je resterais pour regarder la tv ou jouer à la console.

La maison est juste immense et votre progression devra se faire de manière méthodique car comme dans le tout premier épisode de la série, vous devrez fouiller chaque zone afin de récupérer des armes et des objets vous permettant de vous soigner ou de vous aider dans votre progression. Comme dans de nombreux épisodes de la série, il vous faudra également faire fonctionner vos neurones pour résoudre quelques indices afin d’avancer dans le jeu.

Un petit dîner avec la famille Baker vous tente ?

Des personnages que l’on a pas envie de croiser !

Sachez qu’au cours de votre progression, vous allez faire la connaissance des maîtres de ces lieux abominables à savoir la famille Baker. Ces derniers ne vous lâcheront pas tout au long de votre progression. En effet, pour ce septième opus, les développeurs se sont concentrés essentiellement sur l’histoire d’une famille complètement barrée qui aime tuer. On est loin des premiers épisodes de zombies même si on retrouve quelques clin d’œils aux premiers opus de la série.

Vous devrez donc faire face à certains ennemis plutôt robustes, dont la nécessité de s’équiper correctement pour pouvoir les mettre à vos pieds car ces derniers ne feront qu’une bouchée de votre corps. Vous retrouverez des objets bien connus des séries Resident Evil comme les fameuses plantes à combiner pour pouvoir se soigner. D’autres items sont à combiner pour créer des objets plus puissants voir des armes redoutables pour faire fuir vos ennemis. Comme pour ce qui est du système de sauvegarde accessible dans certaines pièces de la maison via une machine à écrire ainsi que d’un coffre pour y entreposer nos items en nombre afin de faire de l’espace dans notre inventaire.

Tout au long de votre aventure vous allez devoir vous cacher. Ne croyez pas passer d’une pièce à l’autre comme-ci de rien n’était. Les ennemis sont très présents dans la maison et ces derniers ont l’oreille très fine pour entendre vos déplacements. Il vous faudra redoubler d’efforts pour les contourner d’autant plus que certains d’eux ne peuvent pas être tué.

La bande sonore de ce septième titre est jouissif. C’est elle qui donne le ton sur l’ambiance glauque et morbide dans laquelle on se trouve. Les effets de surprises sont bien évidemment raccords avec les musiques, ce qui nous fait d’autant plus flipper dans notre progression.

La zone d’exploration est très vaste et les graphismes sont tout bonnement monstrueux. Les détails des lieux sont très impressionnants et la qualité de jeu est plus qu’appréciable.

Évitez le retour de flamme…

Pour terminer

Après avoir testé le jeu pendant plusieurs heures, on peut d’ores et déjà vous assurer que ce nouveau titre reste un incontournable de la série des Resident Evil. Tout est fait pour que le joueur se fasse clairement dessus (et je vous rassure, même avec quatre personnes à côté de vous, la peur est quand même présente…). Les cinématiques se marient à merveille avec le gameplay donnant au joueur la sensation d’être à la place d’Ethan.

Il n’y a pas de doute, Resident Evil 7 est le titre le plus flippant de la série !

Vos réactions