L’affaire Théo est loin d’être enterrée. Après de nombreuses émeutes survenues dans certains quartiers d’île-de-France pendant plusieurs jours, ce sont désormais les lycéens qui expriment leurs colères face à l’agression commise par des policiers sur le jeune homme au début du mois de février.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs élèves ont donc lancé un appel pour bloquer des établissements ce jeudi matin. Un mouvement sous le nom de Blocus pour Théo qui rapidement apparu en Top des sujets les plus discutés sur twitter et qui a été très suivi par les lycéens notamment à Paris où plusieurs incidents ont eu lieu à proximité de Nation où étaient rassemblés près de 1000 personnes dont certaines d’entre elles tenaient en main des banderoles en soutien à Théo.

Plusieurs jeunes parfois cagoulés n’ont pas hésité à chercher la confrontation avec les policiers qui ont riposté par des tirs de bombes lacrymogènes. Onze personnes auraient été interpellées en marge de ces manifestations selon la chaîne numéro 1 d’information de France BFMTV.

Plusieurs établissements bloqués à Paris !

Pas moins d’une douzaine d’établissements ont été impactés par ces blocus selon BFMTV. Ces derniers étant impossible d’accès à cause de nombreux barrages de fortune réalisés par des élèves qui ont tout simplement bloqué les entrées avec des poubelles et des barrières. Certains entrées ont même été incendiées comme en témoignent les nombreux clichés postés par des lycéens sur les réseaux sociaux.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Faits Divers Île-de-France

Découvrez aussi

Un homme se tue après avoir chuté du 7ème étage alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de police

Le contrôle de police a tourné au drame ce dimanche dans la commune de Saint-Ouen (Seine-S…