Ce mardi 4 avril avait lieu le “Grand Débat” présidentiel diffusé sur les chaînes d’informations BFMTV et CNews. Le premier grand débat de l’histoire de la télévision réunissant ainsi les 11 candidats à la présidentiel. 

Ce dernier animé par Laurence Ferrari (Journaliste CNews) et Ruth Elkrief (Journaliste BFMTV) qui a duré près de 3 heures 30 a permis aux 11 candidats de s’exprimer à tour de rôle sur leurs programmes, leurs visions  des choses sur la France. L’occasion pour certains d’entre eux de dire ce qu’ils pensent de certains de leurs collègues. C’est le cas du candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou qui n’a clairement pas mâché ses mots lorsqu’il s’est d’abord adressé à François Fillon lorsque celui-ci a eu la parole à la question ” Comment protéger les français “.

“En plus c’est des bonhommes qui nous expliquent qu’il faut de la rigueur”

Depuis Janvier, alors la c’est le régal, une campagne super, Fillon, que des histoires et plus on fouille plus on sent la corruption, plus on sent la triche. En plus c’est des bonhommes qui nous expliquent qu’il faut de la rigueur, qu’il faut l’austérité et eux mêmes, ils piquent dans les caisses publiques donc il y a quand même un petit problème de ce côté là(…)” explique le candidat d’extrême gauche avant de s’en prendre ensuite à Marine Le Pen “Le Pen, pareil, on pique dans les caisses publiques. Pour quelqu’un qui est anti-européen, ça ne gêne pas de piquer de l’argent de l’Europe (…)”.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Télévision

Découvrez aussi

Pascal Soetens fait son grand retour sur C8 avec l’émission « Pascal le grand frère »

Le célèbre coach sportif et animateur tv, Pascal Soetens est de retour sur la chaîne C8 da…