Venise

La ville de Venise (Italie) vient de faire adopter une nouvelle loi qui ne risque pas de plaire à certains des futurs restaurateurs qui souhaiteraient s’implanter dans la « Ville Flottante » comme on la surnomme.

Et pour cause, la ville portuaire située au nord-est de l’Italie vient de faire passer une nouvelle loi visant à interdire l’arrivée de nouveaux restaurants de restauration rapide y compris ceux qui vendent des kebabs qui sont principalement dans le viseur des autorités locales comme le relate le quotidien britannique The Guardian.

La préservation du patrimoine culturel

Et ceci dans le but de préserver le patrimoine culturel de Venise. D’autres restaurants type “fast-food” seront interdit de s’implanter. Seul les magasins vendant des pizzas à la tranche seront autorisés à vendre leurs produits. Les boutiques qui vendent des glaces artisanales sont quant à elles épargnées par cette nouvelle mesure qui a été longtemps défendue par le maire de la ville en personne, monsieur Luigi Brugnaro.

De son côté, Paola Mar la chef du tourisme de Venise a déclaré au quotidien qu'”elle souhaitait mettre un frein aux activités de commerces qui ne sont selon lui pas compatibles avec la préservation et le développement du patrimoine culturel de la ville” tout en précisant qu'”ne pas être opposée aux kebabs ou autres types de restaurations rapides et qu’elle n’avait aucun problème avec les personnes qui mangeaient à l’extérieur“.

Pour Paola Mar, “le problème, c’est qu’avec une ville touristique comme la nôtre, il y a un risque de perdre son identité. Nous avons des produits locaux que nous devons essayer de promouvoir et cela serait d’autant plus bénéfique pour l’esprit de la ville mais également au niveau environnemental” a-t-elle déclarée.

Notons que Venise est la nouvelle ville italienne à mettre une loi visant à limiter la vente de fast-food dans un pays qui prône pour sa cuisine nationale. The Guardian précise que l’année dernière, la ville de Vérone avait-elle aussi prise des mesures visant à interdire l’arrivée de nouveaux restaurants de types kebabs tandis que Florence a tenté de faire une répression envers les nouveaux établissements de restauration rapides qui s’implantaient dans sa ville en imposant aux restaurateurs de vendre 70% de produits locales.

McDonald’s en procès avec la ville de Florence !

Des mesures qui ne semblent pas plaire à tout le monde et en particulier au géant américain de la restauration rapide à savoir McDonald’s qui en novembre dernier avait attaqué le maire de Florence en lui réclamant près de 20 millions de dollars parce ce dernier avait refusé à la chaîne de restauration de s’implanter dans sa ville.

La chaîne américaine qui s’était confiée à la BBC avait déclaré : ” Nous sommes totalement d’accord pour que le patrimoine culturel et les centres historiques italiens soient protégés ainsi que les traditions et les petites boutiques historiques. Toutefois nous ne pouvons pas accepter des règlements discriminatoires qui nuisent à la liberté d’initiative privée sans être avantageux pour personne “. avait déclaré le géant américain.

Vos réactions

Load More Related Articles
Load More By Jérémy R.
Load More In Monde

Découvrez aussi

Allemagne : Un homme se coince le pénis dans un haltère de 2.5 kilos

C’est un fait insolite qui s’est produit vendredi dans la commune de Worms en …