2:46 - mardi novembre 21, 2017

États-Unis : “Le pays qui arme ses enfants”, le reportage édifiant diffusé sur LCP

244 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
armes
Une petite fille s'entraînant à tirer au fusil d’assaut aux USA / Capture Reportage Chantal Lasbats

La chaîne LCP diffusait ce jeudi 11 mai un reportage édifiant sur le commerce des armes aux États-Unis, notamment celles vendues aux enfants qui en sont les premières victimes.

La réalisatrice Chantal Lasbats est en effet partie aux États-Unis en 2016 à la rencontre des parents de victimes, des militants anti-armes et des pros-armes. Des armes qui sont autorisées par le second amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit à tout citoyen américain, le droit d’assurer sa propre défense en portant librement une arme.

Les enfants américains victimes des armes à feu !

Malheureusement, ces armes à feu font de nombreuses victimes chaque années et les enfants sont les premiers touchés. Chaque jour, neuf enfants meurent sous les balles d’une arme et toutes les 30 minutes, un enfant est blessé par une arme à feu dans le pays. Les enfants sont de plus en plus jeunes à posséder une arme à feu notamment au pied du sapin à Noël ou pour leurs anniversaires. De son côté, la NRA, La National Rifle Association défend  les armes à feu aux États-Unis en faisant la promotion de ces dernières en rappelant que ces dernières font parties du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis.

310 millions d’armes en circulation en 2015

Aux États-Unis en 2015, on recensait 322 millions d’Américains et 310 millions d’armes en circulation. Des armes qui sont responsables d’accidents domestiques ou encore de tueries de masse dans les écoles qui ont fait de nombreuses victimes comme en 2012 lorsqu’un jeune homme de 20 ans avait ouvert le feu à l’école primaire de Sandy Hook, causant la mort de 28 personnes dont 20 enfants ainsi que le tireur qui s’est donné la mort. Ce dernier qui se prénommait Adam Lanza avait tué sa mère quelques instants avant de se rendre à l’école ou il a commis un véritable carnage. Ce drame avec suscité un important élan de solidarité de la part des familles des victimes surtout après avoir appris que le tueur avait été diagnostiqué pour avoir des troubles d’ordre psychiatrique.

Les associations anti-armes sont nombreuses à demander aux autorités qu’une personne puisse être diagnostiqué avant de pouvoir posséder une arme à feu. Un combat que les associations mènent depuis de nombreuses années face à aux puissants lobby. Barack Obama touché par autant de drames avait lui aussi milité pour réformé le contrôle des armes. Une réforme dont il s’était battu durant tout son mandat mais qui avait été censurée par un Congrès acquis à la puissante NRA qui contrôle ce marché très fructueux mais également très dévastateur.

Vos réactions