2:44 - mardi novembre 21, 2017

Afrique du Sud : Un chasseur meurt écrasé par l’éléphant qui venait de se faire abattre

169 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
chasseur
Le chasseur Theunis Botha / Capture Facebook

Un chasseur est décédé vendredi dernier au cours d’une partie de chasse dans la région de Gwai au Zimbabwe (Afrique du Sud).

Selon News24 qui rapporte l’information, l’homme âgé de 51 ans était parti chassé avec un groupe d’ami lorsque ces derniers sont tombés nez à nez avec un troupeau d’éléphant sauvage. Trois femelles ont alors soudainement chargées le groupe avant que Botha n’ouvre le feu sur ces dernières.

Le chasseur mort sur le coup

La victime n’ayant pas remarquée que sur le côté un quatrième éléphant arrivait dans sa direction, cette dernière s’est fait saisir par l’animal qui a aussitôt levé Botha à plusieurs mètres de hauteur avant qu’un autre chasseur ne fasse feu à son tour sur l’animal. Celui-ci s’est écroulé sur le quinquagénaire, le tuant sur le coup.

Botha était marié et père de cinq enfants. Celui-ci était un chasseur très reconnu pour avoir participé à de nombreuses sessions de chasses aux lions et léopards.

Les riches peuvent tuer des animaux sauvages…

Theunis Botha faisait parti de ces riches organisateurs qui invitait les riches clients venus de différents pays à venir pratiquer la chasse de manière légale (et à la fois honteuse…) sur des éléphants, des girafes, des léopards ou encore des lions contre une importante somme d’argents pouvant s’élever à plusieurs milliers de dollars. Le but étant ainsi de pouvoir se prendre en photo avec son trophée de chasse. Des photos qui font régulièrement scandale sur la toile, déclenchant ainsi la colère de nombreuses associations de défense pour la cause animale.

Il y a deux ans, l’une d’elle avait indigné le monde entier lorsque l’on apprenait en 2015 qu’un chasseur américain avait abattu l’emblématique lion du Zimbabwe à savoir Cecil âgé de 13 ans à l’époque.

Vos réactions

News Feed
Filed in