3:55 - lundi novembre 20, 2017

Val-de-Marne : Une moto sans conducteur sur l’autoroute A4 fait plusieurs kilomètres

1556 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
moto
Une moto fait plusieurs kilomètres sans son conducteur / Capture Le Parisien TV

C’est une scène surréaliste dont ont été témoins plusieurs automobilistes qui circulaient sur l’Autoroute A4 il y a quelques jours. 


Ce dimanche 28 mai, certains automobilistes qui circulaient sur l’autoroute A4 à hauteur de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) ne sont pas prêts d’oublier la scène surréaliste dont ils ont été témoins. Sur les images filmées par plusieurs conducteur, on peut-y voir une moto de type Harley-Davidson circuler sur la voie de gauche à proximité du rail sauf que celle-ci est… sans conducteur !

La moto retrouvée à Paris après avoir parcouru 6 kilomètres

Le conducteur de la moto qui a été interviewé par le Parisien a expliqué avoir été victime d’un accident de la circulation après avoir été percuté par une voiture quelques instants plus tôt. « Je suis tombé avec la moto, j’ai mis mon bras sur le sol pour me freiner, et là je vois la moto se remettre droite et repartir sur la route (…) » explique ce dernier.

La victime qui explique avoir été prise en charge par un autre conducteur qui l’a emmené à l’hôpital n’a pas vu son véhicule sur la route. Ce n’est qu’une fois sorti de l’hôpital quelques heures plus tard que l’homme a eu des nouvelles de sa moto par la police autoroutière qui lui a expliqué que son véhicule avait été retrouvé sur Paris. « Il y a quand même 5, 6 kilomètres de route pour aller jusqu’à Paris » lui explique les fonctionnaires de police.

Le conducteur a également déclaré « La moto était d’origine, il n’y avait rien de spécial dessus. J’ai fait un accident avec, je suis tombé et la moto par miracle s’est remise debout, a roulé sans taper personne » ajoutant que « Ma crainte, c’était qu’elle tape des voitures ».

La moto sera retrouvée à Quai de Bercy alors que l’accident s’est produit à Joinville-le-Pont. Et même encore aujourd’hui, ce motard n’en revient toujours pas.

Vos réactions