11:35 - mercredi décembre 13, 2017

« On a tous en nous quelque chose de Johnny »

118 Vues Elise Thierry 0 Commentaires
Johnny Hallyday
Le chanteur Johnny Hallyday / Capture Youtube

C’est sur cette phrase, référence à la chanson « On a tous en nous quelque chose de Tennessee » que le chef de l’État, Emmanuel Macron, a rendu hommage au chanteur Johnny Hallyday, disparu, cette nuit, sur Twitter.

Et quel hommage! Sur les réseaux sociaux, dans les médias, tout le monde y va de son souvenir, son anecdote, sa tristesse…

Pour ce qui est de ses proches, au delà du sublime message d’amour que Laetitia a envoyé à l’Agence France Presse, ses anciennes épouses ont, elles aussi, témoigné : « Mon cœur est brisé » a confié Sylvie Vartan, tandis que Nathalie Baye a affiché sur son compte instagram à côté d’un carré noir « mon chagrin est immense » .

Toujours sur Instagram, le rappeur marseillais Soprano publie une affiche de concert  : « Un ami m’avait dit avant de monter sur scène au stade:Said j’ai été au concert de Johnny au vélodrome et j’ai pris une claque phénoménale donc honore le en allumant le feu ce soir ! » ; tandis que l’actrice et chanteuse Line Renaud se souvient de sa « toute première apparition à la télévision » .

Le Chanteur britannique Ed Sheeran écrit quant à lui sur sa rencontre avec le rockeur  « I had the honour of playing with him, and he was a true gent » (« J’ai eu l’honneur de jouer avec lui et c’était quelqu’un de vrai ». Le DJ David Guetta poste une photo de Johnny, son ex femme Cathy Guetta et lui « RIP Notre fierté nationale nous a quitté, un artiste rassembleur dans le plus noble sens du mot, un homme libre et généreux dont j’admire la carrière ».

Le danseur Chris Marques (jury de Danse avec les stars) tweete « Goodbye Boss »,  alors que le chanteur Vincent Niclo y écrit « La France est en deuil. Johnny va tellement nous manquer. »

Au delà des hommages rendus tour à tour par des personnalités du monde de la chanson, du cinéma, de la politique…il y a aussi, et surtout, les hommages des aficionados. Parce qu’avec Johnny, ce n’étaient pas que de simples fans, c’était bien plus. Ils vivaient Johnny, ils chantaient Johnny, ils voulaient être Johnny. Il n’y avait qu’à les voir, faire le pied de grue, pendant des heures avant ses concerts, et entonner ses chansons dès la première note. Je vous dis des chansons, mais il s’agit plutôt de tubes.

Comment résumer une carrière aussi florissante d’une soixantaine d’années?

Avec les incontournables :

« Allumer le feu (1998) »

 

« L’envie d’avoir envie”(1986) »

« Gabrielle (1976) »

« Retiens la nuit(1961) »

« Requiem pour un fou(1976) »

« Je te promets (1986) »

« Laura (1986) »

« J’ai un problème (1973) »

« Sang pour Sang (1999) »

« Noir c’est noir (1966) »

« Marie (2002) »

« Quelque Chose de Tennessee (1985) »

Et nous, à la rédaction, nous garderons de Johnny le meilleur des « Souvenirs souvenirs »

Vos réactions