Uma Thurman a publié la vidéo de son accident sur le tournage de « Kill Bill » | Actu-Mag.fr
3:37 - jeudi septembre 20, 0987
  • Ciné

Uma Thurman a publié la vidéo de son accident sur le tournage de « Kill Bill »

514 Vues Arnaud D. 0 Commentaires
Uma Thurman
Uma Thurman dans Kill Bill / Capture Youtube

L’actrice Uma Thurman, a accusé le réalisateur Quentin Tarentino de l’avoir délibérément mise en danger pendant le tournage du film. Elle a publié sur Instagram la vidéo de l’accident de voiture.

Dans le New York Times du 3 février, cité par Franceinfo qui publie la vidéo, Uma Thurman avait demandé à être doublée par un cascadeur lors d’une scène d’accident de voiture, pendant le tournage de Kill Bill en 2003. Elle avait appris par un membre de l’équipe que la voiture, de couleur bleue, était en mauvais état, le siège étant mal fixé. Le réalisateur lui avait alors refusé cette demande. L’actrice avait ainsi dû conduire la voiture à toute vitesse sur une route sablonneuse et sinueuse « pour que[ses] cheveux volent comme il faut ».

Selon 20minutes, Quentin Tarentino assurait qu’« elle devait juste conduire, aucun d’entre nous ne pensait que c’était une cascade ». Le cinéaste disait avoir fait lui-même un essai en roulant entre 50 et 70 km/h sur la portion de route que l’actrice devait parcourir. Il précisait « c’est tout droit, pas de descente, pas de virage caché ». Cependant, Franceinfo ajoute que le réalisateur a finalement choisi de filmer la scène dans le sens inverse car la lumière semblait meilleure. Aucun nouvel essai n’a alors été réalisé.

Un choc violent

Dans la vidéo publiée sur Instagram, on voit Uma Thurman conduisant cheveux au vent, avant de faire une embardée, sans doute pour éviter un obstacle. Le véhicule s’immobilise violemment, et l’actrice blessée semble en détresse, avant qu’un membre de l’équipe n’intervienne en coupant le contact. Elle a senti une douleur fulgurante dans les jambes et a alors pensé « Oh mon Dieu, je ne marcherai plus jamais ». Elle est finalement sortie de l’hôpital avec une minerve, une énorme bosse sur la tête et les genoux en piteux état. Aujourd’hui encore, l’actrice dit ressentir des douleurs dans le cou et les genoux.

L’actrice accuse la production d’avoir tout fait pour cacher les faits

Dans la légende de sa vidéo Instagram, elle accuse la société CAA, qui est une agence de stars, et le célèbre producteur Harvey Weinstein, dont on connaît les ennuis par ailleurs, d’être les seuls responsables. Ils auraient menti, détruit des preuves, et selon elle continuent de mentir à propos du préjudice permanent qu’ils lui ont causé. Elle qualifie cette attitude d’impardonnable, et précise que la société CAA,  n’a jamais envoyé personne au Mexique (pour enquêter, peut-on supposer). La production a refusé à Uma Thurman de lui communiquer les images de la séquence.

L’actrice a confié qu’à la suite de cet accident, elle était très en colère après le réalisateur. « On a eu une énorme engueulade, je l’ai accusé d’essayer de me tuer », selon les propos rapportés par 20minutes. Cependant dans le commentaire de sa vidéo, l’actrice ne croit plus aujourd’hui à un acte intentionnel de la part de Quentin Tarentino.

Les regrets de Quentin Tarentino

Pour le cinéaste, « plus que l’un des plus grands regrets de ma carrière, c’est l’un des plus grands regrets de ma vie ». Cet accident « nous a transformés, Uma et moi, pendant deux ou trois ans. Non pas que nous n’en avons pas parlé, mais la confiance entre nous était brisée », selon la traduction effectuée par Franceinfo.

C’est le réalisateur qui a finalement fourni les images de cette séquence à l’actrice, tout en sachant que cela pouvait lui nuire. « Quentin Tarentino a fait part de profonds regrets et éprouve toujours des remords au sujet de cet événement désolant, il m’a donné la séquence vidéo des années plus tard pour que je puisse l’exposer au grand jour […]. Je suis fière pour lui d’avoir fait le bon choix », dit-elle.

Au départ, ce sont les harcèlements sexuels et les mensonges de la part de Harvey Weinstein qui ont poussé Uma Thurman a dévoiler toute l’affaire et à mettre en ligne la vidéo. Dans une interview au mois d’octobre, selon le New York Times, Quentin Tarentino avait exprimé des regrets « pour ne pas avoir adopté une attitude plus ferme à l’encontre du producteur », ajoutant « j’en savais assez pour en faire davantage que ce que j’ai fait ».

i post this clip to memorialize it’s full exposure in the nyt by Maureen Dowd. the circumstances of this event were negligent to the point of criminality. i do not believe though with malicious intent. Quentin Tarantino, was deeply regretful and remains remorseful about this sorry event, and gave me the footage years later so i could expose it and let it see the light of day, regardless of it most likely being an event for which justice will never be possible. he also did so with full knowledge it could cause him personal harm, and i am proud of him for doing the right thing and for his courage. THE COVER UP after the fact is UNFORGIVABLE. for this i hold Lawrence Bender, E. Bennett Walsh, and the notorious Harvey Weinstein solely responsible. they lied, destroyed evidence, and continue to lie about the permanent harm they caused and then chose to suppress. the cover up did have malicious intent, and shame on these three for all eternity. CAA never sent anyone to Mexico. i hope they look after other clients more respectfully if they in fact want to do the job for which they take money with any decency.

A post shared by Uma Thurman (@ithurman) on

Vos réactions :

Filed in