En Mme Mills, Pierre Richard n'est pas une femme comme les autres au cinéma | Actu-Mag.fr
3:37 - mardi septembre 21, 7171
  • Ciné

En Mme Mills, Pierre Richard n’est pas une femme comme les autres au cinéma

360 Vues Elise Thierry 0 Commentaires
Mills
Mme Mills / Capture

La critique et le public sont des frères ennemis, rarement d’accord mais ils auront toujours leur importance.
Nous l’avons bien vu à la dernière cérémonie des Césars, où pour la première fois de l’histoire de l’Académie, un « prix du public » a été remis au film qui avait fait le plus d’entrées en salles dans l’année.

Pour « Mlle Mills, une voisine si parfaite », la troisième réalisation de Sophie Marceau (« Parlez moi d’amour», « La Disparue de Deauville »), aucune grosse surprise au box office. Plus de vingt mille spectateurs (20.091) sur 318 copies se sont déplacés pour son premier jour d’exploitation. Un démarrage plus que performant puisqu’il dépasse, et de loin, ceux de ses précédents films (respectivement 5.312 et 11.583). Il reste néanmoins assez moyen, même s’il est numéro un des sorties du jour. (Pour info : 451.530 entrées sur 843 copies pour « La Ch’tite famille » sorti une semaine plus tôt).

Par contre, la critique n’est pas des plus élogieuses. Alors si on lit tout, sans se faire son propre avis, c’est sur que ça ne va pas grimper au Box Office. L’histoire est pourtant intrigante : Hélène est une femme solitaire et autonome. Elle est éditrice de livres à l’eau de rose et sa vie est rythmée par son travail. Elle est férue de littérature, persuadée que la fiction est supérieure à la réalité. Son quotidien est bouleversé par l’arrivée de sa nouvelle voisine, madame Mills, une vieille américaine excentrique. Cette dernière est un homme, un escroc professionnel qui tente d’arnaquer Hélène pour lui voler un objet de grande valeur. Mais Hélène, tombée sous le charme de cette étrange femme, découvre son secret…

Sophie Marceau joue l’éditrice, donnant la réplique à un Pierre Richard (le grand blond avec une chaussure noire, La Chèvre…) plus épilé et Tootsiesque que jamais (en référence au personnage de Tootsie, incarné par Dustin Hoffmann).

« Mlle Mills, une voisine si parfaite » depuis mercredi en salles.

A la rédaction d’Actu-mag, on vous laisse votre libre arbitre, à vous de nous dire si vous aimez cette nouvelle comédie française, dont voici la bande annonce :

Vos réactions :

News Feed
Filed in