L'aquarium Sea Life célèbre la naissance de son 1er bébé manchot royal en présence de sa marraine Élodie Gossuin | Actu-Mag.fr
8:55 - mercredi juillet 18, 2018

L’aquarium Sea Life célèbre la naissance de son 1er bébé manchot royal en présence de sa marraine Élodie Gossuin

243 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
manchot
Élodie Gossuin aux côté du bébé manchot royal ce mercredi / Photo Charly HEL/PIX'HEL Productions

L’aquarium Sea Life du Val d’Europe a célébré ce mercredi la naissance d’un nouveau membre : Un bébé manchot royal né le 19 janvier dernier.

Il y avait du monde ce mercredi à l’Aquarium Sea Life du Val d’Europe. Et pour cause, l’aquarium célébrait la naissance de son premier bébé manchot royal né il y a quelques mois. Pour l’évènement, plusieurs médias étaient conviés afin de venir rencontrer le poussin royal en présence de sa marraine, l’ancienne Miss France, Élodie Gossuin.

L’aquarium propose depuis quelques temps, une manchotière unique qui a accueilli successivement entre juillet et août 2017, 14 manchots papous et 5 manchots royaux nés en captivité. Cette nouvelle aventure qui joue sur les 5 sens, plonge petits et grands à travers l’Antarctique pour découvrir l’environnement des manchots, leur vie quotidienne, leurs comportements et le climat austral.

Toutes les conditions climatiques ont été réunies sur l’Ile aux manchots pour le bien être de ses pensionnaires qui profitent d’une température stable, un apport alimentaire riche et fréquent, ainsi que de nombreux soins apportés par l’équipe d’aquariologistes qui leur permettent, même en captivité de garder leur comportement naturel. Les manchots royaux sont les plus grands de la famille après le manchot empereur avec une hauteur de près de 90 cm.

L’heureux évènement était attendu depuis novembre 2017

Le 27 novembre 2017, à peine quelques mois après l’arrivée des manchots royaux dans la manchotière, les soigneurs de l’aquarium ont eu la bonne surprise de découvrir que l’une des femelles royales, Phoebe, avait pondu un œuf. Les œufs des royaux sont piriformes (en forme de poire) et mesurent environ 10cm x 7cm pour un poids d’environ 300g. La femelle ne pondra qu’un seul œuf durant son cycle de reproduction qui peut s’étaler sur 14 à 18 mois. A la ponte de l’œuf, la mère réalise un petit tour acrobatique en translatant l’œuf vers l’avant afin de le déposer sur ses pattes. En effet, instinctivement, la mère évite au maximum que l’œuf ne touche le sol pour empêcher tout risque de gel ou de brisure. Bien protégé sur les pattes et recouvert par un repli de peau abdominale, l’œuf est ainsi bien au chaud (environ 38°C) prêt à être incubé dans les meilleures conditions. Théoriquement, les deux parents s’investissent dans l’élevage du poussin pendant 40 à 60 semaines. Cependant, Phoebe, la jeune maman, primipare (mère pour la première fois) s’est investie seule durant la couvaison, puis dans les premières semaines de soins et de nourrissage. Le père supposé, Joey, n’a pas pris en charge son rôle, préférant vaquer à d’autres occupations avec le groupe de manchots.

Les premiers pas du bébé manchot

Durant ses premières semaines de vie, le poussin est resté le plus souvent allongé sur les pattes de sa mère, passant la plus grande partie de la journée à se reposer en dehors des périodes de nourrissage. Au bout de la deuxième semaine un second mâle, Ross, a commencé à s’intéresser au poussin.  Après un début de rapprochement, de vocalises et de courbettes, Phoebe a ainsi autorisé Ross à prendre en charge le poussin. Grâce à des caméras de contrôle, les aquariologistes ont pu observer le transfert du bébé. Après quelques hésitations sur ses capacités de nourrissage, les soigneurs ont pu noter une succession de régurgitations du mâle au poussin puis de délicats soins apportés.

Phoebe a donc pu profiter de ce relai pour plonger dans le bassin, renouer les liens sociales avec le groupe de manchots royaux, reprendre du poids et de l’énergie.

Bientôt 2 mois pour le poussin royal !

Le 19 mars 2018, le poussin fêtera ses 2 mois. Il pèse maintenant plus de 7 kg et mesure bien plus de la moitié d’un adulte. C’est un grand poussin marron chocolat qui se promène toujours accompagné d’un adulte et qui de temps à autres s’exprime bien fortement pour réclamer son repas chaud … plus consistant qu’à ses débuts. Sa mue va lui demander beaucoup d’énergie et de patience pour que l’ensemble des nouvelles plumes puissent pousser et remplacer son duvet. Pendant cette période, le poussin sera assez disgracieux en étant recouvert en partie avec du duvet marron et de l’autre avec des plumes aux couleurs proches des adultes.

Son nom n’est pas encore dévoilé

Soigneurs, visiteurs, fans de l’aquarium et internautes auront l’occasion de participer au choix du nom donné au bébé manchot. A partir du 15 mars, plusieurs options seront soumises aux votes sur la page Facebook de SEA LIFE Paris Val d’Europe et le prénom sera officiellement dévoilé prochainement.

Les manchots royaux, une espèce menacée ?

Une récente étude a estimé qu’en 2100, 70% des manchots royaux pourraient être amenés à disparaître. Avec le réchauffement climatique, les eaux riches en proies se retrouvent toujours plus loin vers le sud demandant aux parents de consacrer plus de temps à la recherche de proies mais également pour revenir nourrir le poussin. Les manchots seront sans doute contraints de migrer plus au sud vers l’Antarctique, dans une zone géographique où les terres visibles se font rares et se raréfieront avec la montée du niveau de la mer.

L’aquarium de Sea Live accompagne, éduque et sensibilise à la protection des océans et des espèces marines. L’aquarium se félicite de cette naissance qui prouve que les espèces nées en captivité, vivant dans les meilleures conditions et entourées de soins conservent leurs comportements naturels et continuent leurs reproductions. Pour l’équipe de l’aquarium, cette naissance de ce bébé manchot royal est « la concrétisation de plusieurs années de travail, d’expertise, d’un grand suivi et d’une surveillance quotidienne de notre équipe de biologistes. Nous sommes très fiers de cette naissance, qui démontre que nos manchots se portent bien. »

Sur plus de 2500 m, avec 50 bassins et plusieurs tunnels sous-marins panoramiques, 5000 animaux de près de 350 espèces, parmi lesquels 13 espèces de requins, des tortues de mer, des hippocampes, des raies, des piranhas, des poissons tropicaux, l’aquarium SEA LIFE Paris Val d’Europe accompagne quotidiennement ses visiteurs dans la découverte des espèces qui peuplent les mondes marins et les sensibilise dès le plus jeune âge à la protection des océans.

Vos réactions