Koh-Lanta, le combat des héros : le camp des jaunes prend feu ! | Actu-Mag.fr
10:28 - mercredi septembre 26, 2018
  • Télévision

Koh-Lanta, le combat des héros : le camp des jaunes prend feu !

216 Vues Chloe L. 0 Commentaires
Koh-Lanta
Le camp des jaunes prend feu dans le programme Koh-Lanta / Capture TF1

Plus de peur que de mal sur le camp des jaunes. Lors du dernier épisode de Koh-Lanta, diffusé vendredi 20 avril su TF1, le camp habité par les aventuriers de l’équipe jaune a bien failli partir en fumée, emportant même avec lui les affaires de Dylan…

Les Wakaï se sont fait une belle frayeur ! Au retour de l’épreuve de confort, les aventuriers ont découvert que le feu était presque éteint. Pris de panique, ces derniers se sont activés à la recherche de brindilles et de bois sec afin de le raviver. Mais le feu alimenté très rapidement en bois, a repris vie plus vite que prévu, à tel point que cela a déclenché un incendie sur le camp.

La cabane des jaunes, construite de bois et de feuilles de palmiers s’est embrasée, créant un énorme feu, qui a même emporté les affaires de Dylan, restées sous l’abri de fortune. Le jeune homme a d’ailleurs pris la nouvelle avec humour, réalisant pour tous ses coéquipiers un défilé de mode avec ses habits brûlés. De quoi dédramatiser la situation qui aurait pu être catastrophique.

ALP : « Nous interviendrions si un feu tardait à être maîtrisé par les aventuriers »

Néanmoins, cet événement nous fait a beaucoup réfléchir : comment la production pourrait faire face à un incendie plus conséquent ? Si ce dernier s’était propagé plus loin que dans la cabane, quels dispositifs auraient été mis en place ? Interrogée par Téléstar, la production du jeu de survie, ALP (Adventure Line Production) a expliqué :

« Soucieux de la sécurité des aventuriers et de l’environnement, nous ne laisserons jamais un feu s’étendre. Nous interviendrions si un feu tardait à être maîtrisé par les aventuriers. Les techniciens sur place ont en effet différentes procédures de sécurité à adopter pour protéger les aventuriers et l’environnement en fonction du danger. Si le feu ne pouvait être circonscrit rapidement par les aventuriers eux-mêmes, le premier stade de la procédure est de se mettre en sécurité loin de la zone de feu, en bordure d’eau avec les aventuriers. Puis grâce à un talkie-walkie, de prévenir l’infirmier urgentiste présent sur le camp de vie afin qu’il se rende sur place avec les extincteurs qui font partis du matériel présent sur le camp médical. »

Une chance ! Ce jour-là, les éléments propices à la propagation du feu n’étaient pas réunis. La cabane se tenait à distance de la végétation et l’air était trop humide.

Vos réactions :