On a testé pour vous

Gommage oriental : zoom sur les vertus du savon noir

Si certains se sont demandés à de nombreuses reprises à quoi pouvait bien servir le savon noir sous ses différentes formes (pâte, liquide…), le mystère est enfin résolu. Il existe deux types de savon noir: le savon noir pour le gommage du corps et/ou du visage et le savon noir…..pour nettoyer les sols. Et oui, je sais. On peut très vite confondre les deux.

Le savon noir destiné au gommage se présente sous une forme de pâte noire épaisse composée d’olives noires broyées, de potasse et/ou d’huile essentielle d’eucalyptus d’où l’appellation<< savon noir>> à l’eucalyptus. On l’achète généralement en parapharmacie ou sur des sites en ligne proposant des cosmétiques naturels. Le savon noir liquide destiné à l’entretien ménager est quant à lui composé de potasse et d’un corps gras, généralement de l’huile d’olive ou de la glycérine.

Il est par ailleurs très simple de reconnaître les deux….simplement en lisant les étiquettes :). Celui qui m’intéresse est celui destiné à l’usage de l’hygiène corporelle. En effet, le savon noir possède de multiples vertus  connues depuis la nuit des temps. Il permet, en effet, de décoller toutes les peaux mortes présentes à la surface de la peau et laisse la peau douce et satinée. Il peut être utilisé sur le visage et sur le corps. Mode d’emploi: rincez-vous le corps à l’eau chaude (pas brûlante) et frictionnez-vous du savon que vous aurez au préalable fait mousser dans le creux de votre main. Laissez poser dix minutes environ puis gommez-vous le corps à l’aide d’un gant Kessa, d’un loofa (pour peaux sèches), voire d’une fleur éponge (pour peaux très sèches). Rincez-vous le corps avec un gel douche sans savon. Vous pouvez ensuite vous enduire le corps de rhassoul (argile marocaine) sur peau humide, cela empêche l’argile de sécher. Pour préparer votre rhassoul : dans un bol, mélangez environ deux cuillères à soupe de rhassoul à de l’eau tiède (en y ajoutant de l’huile d’olive ou de l’eau de rose pour les peaux sèches), le mélange est prêt. La fréquence du soin oriental(savon noir+gant kessa+rhassoul) varie selon les types de peau. Peaux mixtes à grasses: une à deux fois par semaine (maximum). Peaux sèches : une fois par semaine en remplaçant le gant kessa ou le gant en poil de chèvre (utilisable une fois par mois) par le loofa ou la fleur éponge. Voilà, nous y sommes.  N’oubliez pas de vous enduire le corps d’huile ou de crème hydratante.

Votre réaction suite à cet article ?

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Stephanie83
Mar 21, 2012 13 h 09 min

Le gommage au savon noir est efficace et agréable à réaliser 🙂 C'est vrai qu'il faut penser à bien s'hydrater à la fin, et l'huile d'argan est très nourrissante. En plus, on reste dans le thème marocain comme cela.

Articles similaires