Close

Hautes-Alpes : Avalanche mortelle au massif des Écrins à Pelvoux

Crédit photo : Wikimédia Commons

Une avalanche s’est déclenchée au sommet du dôme de neige des Écrins qui culmine à 4015 mètres. Ce mardi, huit alpinistes sont encordés à la montagne des Hautes-Alpes quand soudain le tonnerre gronde, parmi eux, sept ont perdu la vie, seule une femme a survécu avec une blessure au fémur. A l’heure actuelle, les secours s’emploient à fouiller les environs, aucune alerte météorologique ne laissait présagé cette avalanche mortelle.

D’après les gendarmes interrogés par BFM TV, vers midi, le gardien a lancé l’alerte quand il a vu trois cordées se faire emporter par la coulée de neige. Une enquête a débuté pour découvrir les conditions du cataclysme, il est possible que les chutes de neige de ces derniers jours aient provoqué le déclenchement d’une plaque à vent. Selon Le Point via l’AFP, le préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard fait état de cinq victimes de “nationalité européenne”. D’après le journal Le Dauphiné.com, il s’agirait d’allemands et de tchèques.

La seule survivante de l’avalanche a été hospitalisé au centre hospitalier des Escardons à Briançon. Cet après-midi vers 16h, les secouristes ont stoppé les recherches et les autorités ont débuté le processus d’identification des corps, deux hélicoptères continuent tout de même à patrouiller.

Pour retrouver tout le monde, l’équipe de recherches se composaient de 3 hélicoptères, 10 gendarmes du PGHM (peloton de gendarmerie de Haute Montagne) dont 2 maîtres-chiens, 3 CRS en soutien venu de Briançon, 2 médecins du Smur et de 2 techniciens en identification criminelle.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

Rédactrice web spécialisée dans les actualité(e)s en France et dans le monde toujours en quête d'une bonne info !

scroll to top