Close

Agression de Marin à Lyon : Ses proches donnes des nouvelles rassurantes du jeune homme !

Marin, l'étudiant héroïque qui se bat pour la vie / Capture Facebook "Je soutiens Marin"

Malgré un combat qui s’annonce encore long, les proches de Marin ont annoncé ce dimanche matin, des nouvelles rassurantes sur l’état de santé du jeune homme violemment agressé le 11 novembre dernier au cours d’une bagarre dont il s’était interposé pour défendre un couple.

Marin, un véritable héro !

Le jeune homme de 20 ans qui était dans le coma depuis 2 semaines et qui ne cesse de se battre contre la mort serait en train de se réveiller petit à petit. C’est en tout cas ce qu’on annoncé ses proches ce dimanche sur la page de soutien Facebook de Marin qui s’est comporté en véritable héro après avoir défendu un couple pris à parti par plusieurs jeunes qui s’étaient aussitôt retournés contre ce dernier en le frappant violemment à coup de béquille par l’un deux alors qu’il se trouvait au sol.

Sur la page “Je soutiens Marin” qui est suivie par près de 48.000 personnes touchées par cette histoire, on peut-y lire ce matin le message suivant “Marin a été extubé et il est autonome au niveau respiratoire. De plus, il vient de débuter sa phase de réveil. Elle peut être de quelques jours voire de plusieurs semaines. Nous vivons au jour le jour et savourons cette avancée miraculeuse.”, un véritable espoir pour ses proches et toutes celles et ceux qui accompagnent Marin dans son combat.

Si ce dernier s’annonce encore long, le jeune homme semble toutefois faire d’impressionnants efforts comme le soulignent ses proches “Il utilise des moyens d’expression à sa portée, quelques minutes seulement. Chaque effort lui demande une énergie et une concentration considérable.” précisent ces derniers.

L’agresseur est passé aux aveux !

L’agresseur de Marin a de son côté été interpellé et a reconnu les faits selon le quotidien Lyon Mag. Le couple qui avait été pris pour cible avant que le jeune homme n’intervienne n’a jamais été retrouvé par les enquêteurs et ceci malgré plusieurs appels à témoins.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top