Close

France : Il se filme sur périscope avant d’être victime d’un grave accident de la route !

enfant

Illustration de l'intérieur d'une voiture / Pixabay

L’application Périscope qui permet à ses utilisateurs de pouvoir lancer des vidéos en direct est parfois sujet à des images particulièrement choquantes.

C’est le cas de ce live Périscope diffusé par un jeune homme qui se trouvait dans un véhicule côté passager dans la nuit de ce samedi 3 septembre sur l’A47 dans le sens Saint-Étienne/Lyon. Sur les images qui ont été diffusées sur le site Koreus, on peut-y voir le jeune homme se filmant en lançant un « Salut » lorsque le conducteur perd soudainement le contrôle de son véhicule.

« Tu viens de me rentrer dedans, moi aussi j’ai bu j’y suis pour rien »

S’ensuit de longues minutes ou le téléphone de la victime qui a été projeté sur le bas côté continu de filmer. Quelques instants après l’accident, on peut entendre un automobiliste venir parler à l’une des deux victimes. « Ca va ? Ca va ? Écoute-moi, mec regarde-moi dans les yeux, y a un autre mec dans la voiture ? Tu viens de me rentrer dedans, moi aussi j’ai bu j’y suis pour rien, je me fais niquer mon permis à cause de toi, ton pélo il est où ? Ton pote, il est où, il est mort, il est où … Putin ? » lui demande ce dernier visiblement stressé et sous l’emprise de l’alcool, ignorant complètement qu’à quelques mètres de là, un téléphone filme toute la scène.

Ce sont les dernières phrases que l’on pourra entendre de cet automobiliste qui semble avoir quitté les lieux. Les secours finissent par arriver quelques minutes plus tard alors que la vidéo continue toujours à filmer. L’un d’entre eux se saisit du téléphone tandis que de nombreuses insultes, de la part des internautes, fusent contre les policiers présents sur les lieux de l’accident.

Le secouriste va même jusqu’à filmer l’état du véhicule après l’accident. Celui-ci retrouve même une bouteille d’alcool sur le siège conducteur.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top