Close

Grande-Bretagne: la pression monte face au terrorisme

Grande-Bretagne

Des véhicules de police en stationnement / Photo CC Kevin.B

Six personnes auraient été arrêtées dans le cadre d’une opération antiterroriste jeudi 27 avril dans la soirée. La police britannique a en effet indiqué ce matin avoir menée une opération dans le nord de la ville de Londres durant laquelle une femme aurait été blessée par balle.

[dropcap]C[/dropcap]e vendredi 28 avril, Neil Basu, le coordinateur national anti-terrorisme, a déclaré que la police a déjoué, ce jeudi 27 avril au soir, un projet d’attaque terroriste dans une maison du nord de la capitale anglaise mais également dans le Kent, ville plus au sud. Résultats : six personnes ont été arrêté au total dont un adolescent de 16ans, selon Le Monde.

Or ce n’est pas tout, la journée de jeudi, qualifiée d’« extraordinaire » par le coordinateur, a aussi été marqué par l’arrestation d’un homme armé de couteaux près du parlement à Westminster. Ce dernier était sous surveillance policière depuis que certains de ces proches l’aient signalé aux autorités. Il a ainsi été placé en garde à vue.

Des attaques très rapprochées

Le responsable du contre-terrorisme a confié vendredi matin que la police faisait face à des arrestations « presque quotidiennes ». Ces récentes interventions apparaissent un peu moins d’un mois après l’attentat du 22 mars commis par Khalid Masood. Rappelons que l’homme, citoyen britannique, a fait cinq morts en fonçant dans la foule sur le pont de Westminster à bord de sa voiture. Poignardant mortellement également un officier de police en poste devant le Parlement, il fût par la suite abattu par un autre policier. Cet attentat a été revendiqué par l’EI, Etat Islamique, néanmoins Scotland yard dit ne pas avoir “trouvé de preuve d’une association” entre l’homme de 52 ans et le groupe djihadiste.

Neil Basu a cependant tenu à rassurer la population anglaise en déclarant « Après les horreurs à Londres il y a quelques semaines, (…), je voulais rassurer la population sur le fait que le niveau en augmentation d’activité terroriste est pris en compte par la police et les services de sécurité à travers le pays et nous procédons à des arrestations presque quotidiennes ».

Des nouvelles qui font froid dans le dos mais pour l’instant, la sécurité du pays semble être sous contrôle.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top