Close

Le dernier canular de Rémi Gaillard sauve une vie alors qu’il insulte des touristes

Rémi Gaillard

La banderole de Rémi Gaillard qui insulte les touristes / Capture Youtube

Dans sa dernière vidéo, le montpelliérain Rémi Gaillard s’en prend cette fois-ci aux touristes.

Et c’est au dessus de la plage de Carnon située dans l’Hérault que le roi de la caméra cachée a eu l’idée d’insulter les touristes venus profiter de la plage. Rémi Gaillard a réalisé une immense banderole sur laquelle il y a inscrit  le même message décrypté en plusieurs langues à savoir « Rentrez chez vous putain de touristes ». Un message qu’il a écrit en anglais, en espagnol et en français avant de survoler la plage en avion pour que celui-ci soit bien visible par les touristes.

La gendarmerie met fin à la blague

Et certains touristes n’ont pas appréciés la blague de Rémi G. qui a accompagné l’ensemble de ses banderoles avec les initiales de son prénom et de son nom à savoir R.G. Comme ce couple d’espagnol filmé sur la plage au moment où l’avion passe avec le message. « Il est fou » s’exclame l’un d’eux.

De son côté Rémi Gaillard qui s’apprêtait à redécoller avec un banderole où était inscrit cette fois-ci le message en Français,  a été stoppé dans sa course par la gendarmerie.

La blague de Rémi a toutefois sauvée une touriste

Si la blague de Rémi G. n’a toutefois pas fait rire les militaires et la mairie de la commune, les sauveteurs qui sont restés sur la plage plus tard que prévu à la suite des événements ont pu sauver une jeune femme qui était en train de faire un malaise. Un épilogue qui se termine bien pour le maître de la caméra cachée qui aura contribué à ce sauvetage grâce à « sa connerie » comme il l’explique dans sa vidéo.

Une vidéo qu’il a ensuite publié sur Youtube en expliquant que selon le maire, « il s’agit d’une banderole insultante à l’égard des touristes… d’une forme d’humour agressive et navrante » puis d’ajouter « Oui c’est de l’humour, mais moi ce que je trouve navrant c’est les postes de secours qui ferment à 18h30 alors que les plages sont encore bondées. Et hier… l’humour a peut-être sauvé une touriste. »

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top