Close

Ian Somerhalder s’attire les foudres des internautes

Ian Somerhalder

© Photos wikimedia creative common: Nikki Reed auteur David Shankbone / Ian Somerhalder auteur Gage Skidmore

Ian Somerhalder et Nikki Reed, respectivement connus pour leur rôle de Demon dans la série Vampire Diaries et Rosalie dans Twilight, sont depuis quelques jours au cœur d’une mini polémique.

[dropcap]M[/dropcap]ariés depuis 2015 et parents d’une petite fille depuis cet été, les deux acteurs ont récemment donné une interview ensembles dans une émission de radio. Le présentateur leur a posé des questions au sujet de leur nouveau rôle de parents, et de la manière dont leur envie d’enfant s’était faite ressentir. C’est à ce moment que Ian Somerhalder a raconté une anecdote qu’il voulait drôle. L’acteur ne s’attendait certainement pas aux nombreuses réactions négatives que sa déclaration a engendré.

Il jette les pilules contraceptives de sa femme

Il a en effet déclaré que durant des vacances à Barcelone à l’été 2016, il avait jeté toutes les pilules contraceptives de sa femme alors que celle-ci ne regardait pas ! Les deux parents ont plaisanté de cette anecdote, mais les auditeurs s’en sont montrés choqués : sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont avoué être déçus du comportement de l’acteur, et ce dernier a « été accusé d’avoir forcé sa femme à avoir un enfant ! » Il n’en est rien, Nikki était d’accord pour avoir un bébé, comme le prouve sa réponse (agacée) sur twitter, le 22 septembre dernier, adressée aux journalistes qui ont relaté l’information : « si vous écoutiez le podcast, vous sauriez à quel point je ne me suis pas sentie forcée du tout », « vous parlez de mon histoire sans en connaitre le contexte […] et sans mon approbation », « vous me manquez de respect à moi et à mon bébé »…

Le lendemain, Nikki a posté un nouveau tweet de la part d’elle et de Ian, dans lequel les deux acteurs s’excusent du fait que certaines femmes ayant été forcées à avoir un bébé aient pu se sentir blessées : « A toutes les personne ayant pu se sentir affectées, nous sommes profondément désolés ». Ils concluent en affirmant qu’ils sont tous simplement deux jeunes mariés heureux qui ont décidé (ensemble ! ) d’avoir un enfant.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top