Close

Paris : Un adolescent se tue alors qu’il se trouvait sur le toit d’un métro

metro

Une station de métro / Créative Commons/Wikipédia

Dramatique accident sur la ligne 6 du métro parisien ce mardi. Un jeune homme est décédé alors qu’il se trouvait sur le toit d’un métro.

Un adolescent âgé de 16 ans est mort ce mardi en début de soirée. La victime qui se trouvait sur le toit d’un métro aurait percuté de plein fouet la verrière du toit de la station Bir-Hakeim (XVe) au moment où le train s’apprêtait à quitter le quai comme le relate le Parisien.

Sous la violence du choc, la victime a été tuée sur le coup. Au moment du drame, un voyageur se trouvait sur le quai et a été témoin de la scène. Fortement choqué, celui-ci a fait un malaise avant d’être conduit à l’hôpital.

La ligne 6 a été immédiatement fermée après l’accident entre les stations Motte-Piquet-Grenelle et le terminus de Charles de Gaulle-Etoile, le temps que les enquêteurs puissent faire leurs investigations.

Au moment des faits, la victime se serait trouvée en compagnie de deux autres amis qui ont aussitôt pris la fuite avant l’arrivée des policiers comme le précise le quotidien.

La victime était-elle une adepte du « Train Surfing » ?

Connue pour être une ligne en partie aérienne, la ligne 6 du métro parisien a été régulièrement sujette au phénomène « Train Surfing ». Une pratique totalement illégale et surtout très dangereuse qui consiste à se positionner sur les toits des trains puis de rester debout lorsque ces derniers sont en fonctionnement. Une pratique qui a vu le jour en Russie avant de se répandre rapidement en Europe.

Un accident similaire survenu à Paris et sur la même ligne

Le 31 décembre dernier, un britannique de 20 ans avait trouvé la mort sur cette même ligne alors qu’il pratiquait avec ses amis le « Train Surfing ». Ses dernier qui lui avaient rendu un hommage vibrant sur Facebook, rappelant ainsi les dangers de cette activité.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top