Close

Quotidien : Nawell Madani fond en larmes en rendant hommage à une amie décédée

Nawell Madani

Nawell Madani en larmes sur le plateau de Quotidien / Capture TMC

Nawell Madani, humoriste belge, était l’invitée de Quotidien sur NT1 à l’occasion de la sortie de son premier film « C’est tout pour moi ». La jeune femme s’est confiée avec émotion sur la mort d’une amie proche durant le tournage.

Venue ce mardi 21 novembre sur le plateau de Quotidien pour assurer la promotion de son tout premier film « C’est tout pour moi« », la comédienne Nawell Madani n’a pu retenir ses larmes. En effet, la production de l’émission, avait décidé d’afficher en direct une photo de la personne qui devait initialement jouer le rôle de la mère à l’écran dans le nouveau film de l’actrice. Sauf que Nawell Madani ne s’attendait pas à voir son amie récemment disparue en photo. « Pourquoi vous avez mis sa photo ? ». Yann Barthès, animateur de l’émission, lui répond « Parce que le film lui ai dédié ».

La jeune femme qui ne peut contenir ses larmes, explique « Ça fait longtemps que je n’ai pas vu sa photo. Elle a été atteinte d’un cancer. Wahou. J’ai préféré enlever le rôle de la mère dans le film. Akila, c’est elle qui m’a poussée à faire du théâtre. » avant que cette dernière n’ajoute « C’est arrivé il y a un an et on n’oublie pas les gens. Voir sa photo comme ça, ça fait bizarre. »

« C’était mon dernier jour de tournage et elle est partie ce jour là »

Face à la tristesse de l’actrice, Yann Barthès lui présente immédiatement ses excuses. Cette dernière, toujours en larmes et profondément touchée répond « C’est rien, c’est rien. Elle voulait tellement faire ce métier là. On s’est battues pour écrire ce film. J’aurais voulu qu’elle en fasse partie, mais elle est partie trop tôt. Elle est partie en cinq semaines. J’ai pas voulu avoir ma mère sur le film même si ma mère est là et elle comprend pourquoi je l’ai enlevé ».

Nawell conclu par « Akila m’a inculquée pas mal de choses (…) Deux mois avant la préparation du film, elle est atteinte d’un cancer. Elle me demandait de passer la voir et moi, je lui disais « T’inquiète pas dès, qu’on a fini, on vient te voir, et j’ai jamais eu le temps. Le 25 mars, clap de fin, c’est véridique : c’était mon dernier jour de tournage et elle est partie ce jour là. Je m’en veux et je lui ai dédié ce film ».

Le premier film de Nawell Madani, avec la présence de François Berléant, sortira le 29 novembre au cinéma.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top