1:59 - lundi décembre 17, 2018

N118 fermée, bouchons monstres : La neige met la pagaille en Ile-de-France

836 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
N118
La N118 complètement fermée ce mardi soir / Photo Twitter @ydessertine

La neige est tombée sur une grosse partie de la France, touchant principalement le nord du pays. L’île-de-France n’est pas épargnée par cet épisode neigeux qui risque de s’accentuer d’ici les prochaines heures.

Les galères commencent en Ile-de-France depuis ce mardi à la suite d’un important épisode neigeux qui risque de s’intensifier d’ici les prochaines heures. 28 départements sont placés en vigilance orange neige et verglas comme le fait savoir Météo France. Paris et petite couronne sont concernés par les intempéries. Dans la capitale, il est tombé entre 3 et 5 cm de neige mais la tenue au sol est encore rare compte tenu des températures proche de zéro degré.

Record historique de bouchons en Ile-de-France !

En Ile-de-France, si à partir de 17 heures, on comptait déjà près de 245 km de bouchons sur les grands axes autour de Paris, le trafic a triplé au cours du début de soirée, enregistrant même un nouveau record de bouchons de 720 kilomètres. Un record historique largement dépassé alors que le précédent était de 566 km. La nationale 118 a été fermée dans les deux sens par mesure de sécurité entre Pont-de-Sèvres et Vélizy, peu après 18h. Un axe très emprunté et qui dessert plusieurs zones industriels, rendant la situation compliquée pour de nombreux automobilistes qui ont été contraints de faire demi-tour. Si aucun véhicule ne circule sur la N118 depuis ce mardi soir, de nombreux piétons ont profité de la voie de circulation pour l’emprunter, prenant ainsi des clichés de l’autoroute complètement vide comme en témoignent les clichés ci-dessous.

Météo France recommande par ailleurs aux usagers de limiter au mieux leurs déplacements. Certaines écoles ont fermé et les parents ont été contraints de venir chercher leurs enfants plus tôt que prévu. Le trafic SNCF connait également quelques perturbations dans l’ouest de la France. La SNCF qui a fait savoir  qu’elle réduisait également la vitesse de ses trains au cours de ces intempéries et ceci par mesure de sécurité, en réponse à un tweet publié par Alain Juppé, visiblement excédé d’avoir mis près de 4 heures pour faire la liaison entre Bordeaux et Paris.

Les poids-lourds de plus de 7T5 ne peuvent plus circuler sur le réseau routier IDF !

Le préfet de police, Michel Delpuech, a déclenché le niveau 3 du plan neige et verglas en Ile-de-France. Cette mesure implique l’interdiction de circulation pour les poids lourds de plus de 7T5. « Ces véhicules seront appelés par les forces de l’ordre à emprunter le grand contournement de l’Ile de France ; à défaut ils seront orientés vers les 43 zones de stockage temporaires activées. » précise le communiqué.

20 cm de neige attendus en Ile-de-France cette nuit !

Dans son dernier bulletin, Météo France a fait savoir que dans la nuit de mardi à mercredi, les précipitations neigeuses vont se renforcer et devenir plus régulières sur une grande partie des départements placés en vigilance orange. Près de 20 cm de neige sont attendues de l’est des Pays de Loire au sud de l’Aisne en passant par l’Ile-de-France dans la nuit de mardi à mercredi. Fort heureusement, cet épisode neigeux devrait se calmer en fin de matinée ce mercredi.

Quelques recommandations émises par le cite Sytadin :

  • Soyez prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer.
  • Privilégiez les transports en commun.
  • Préparez votre déplacement et votre itinéraire.
  • Respectez les restrictions de circulation, les déviations mises en place et les consignes données.
  • Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.
  • En cas de verglas, soyez attentif à la chaussée.
  • Réduisez votre vitesse et gardez les distances de sécurité.

Un épisode neigeux qui nous rappelle celui survenu en 2013 qui avait paralysé une bonne partie de l’Ile-de-France.

Vos réactions