3:42 - mercredi novembre 18, 7136

Australie : une famille de 23 personnes « terrorise » plusieurs passagers durant une croisière

681 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
croisière
Illustration d'un bateau de croisière / Pixabay

Ce devait être une croisière de rêve mais celle-ci a viré au cauchemar pour plusieurs passagers qui ont été perturbés par une même famille.

Le voyage a été mouvement à bord d’un bateau qui assurait une croisière au large des côtes australiennes. Une famille composée de 23 personnes a été débarquée au cours du voyage opéré par la compagnie Carnival Cruise Lines, alors que le bateau faisait escale à Sydney. La famille d’origine italienne, est responsable de plusieurs bagarres survenues dans le bateau comme le rapporte le site MailOnline.

Trois jours de calvaire pour les passagers

Trois jours de violences durant lesquelles certains passagers ont été frappés, insultés ou encore étranglés par les membres de cette même famille. Au total, sept altercations ont eu lieu sur le paquebot dont certaines d’entre elles, filmées par des témoins, ont été particulièrement violentes. Des agents de sécurité du bateau sont intervenus pour maîtriser la situation mais ces derniers ont souvent été dépassés par les évènements.

De son côté, la compagnie Carnival Cruise Line a reçu plusieurs commentaires de la part d’internautes. Cette dernière a rapidement réagi sur sa page Facebook à la suite de cet incident, expliquant être informé de celui-ci. Selon la compagnie, la première bagarre serait survenue dans la boîte de nuit du paquebot. Des membres de la famille auraient attaqué physiquement des passagers avant que la situation ne s’envenime, obligeant les équipes de sécurité à intervenir.

La compagnie qui précise « les incidents survenus au sein de notre bateau ne sont pas compatibles avec nos valeurs et notre politique. Nous sommes actuellement en train de mener une enquête complète afin de prendre les mesures appropriées à la suite de cette affaire. » Les passagers de la croisière se sont vu proposer 25% de réduction sur leur prochain voyage avec la compagnie, un dédommagement que nombreux d’entre eux auraient refusé comme le précise le quotidien anglais.

La police a également ouvert une enquête mais personne n’a été inculpé pour le moment.

Vos réactions

Filed in