8:17 - samedi octobre 20, 2018

Grèce : Une britannique décède en quelques heures après avoir mangé du poulet pas cuit

236 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
poulet
Illustration de poulet non cuit / Pixabay

Une jeune britannique de 37 ans qui était en vacance en Grèce, est décédée en quelques heures après avoir fait une intoxication alimentaire en mangeant du poulet pas cuit.

Les vacances ont viré au drame pour une famille britannique. Natalie R., âgée de 37 ans, se trouvait sur l’île de Corfu en Grèce, avec son mari et ses deux enfants. Cette dernière est brusquement tombée malade après avoir consommé une bouchée de poulet pas cuit. Selon les informations du MailOnline, la maman, en bonne santé, a fait une intoxication alimentaire après avoir pris une bouchée du poulet dans le restaurant de l’hôtel où elle s’y trouvait pendant ses vacances.

Elle décède en l’espace de 36 heures

L’état de santé de la jeune femme s’est rapidement détérioré en l’espace de 36 heures suivant son repas. Hospitalisée rapidement à l’hôpital de Corfou, les médecins ont constaté que plusieurs caillots de sang s’étaient formés dans son corps avant que ces derniers n’obstruent ses vaisseaux sanguins, provoquant ainsi le décès de la jeune femme.

Le mari de la victime a déclaré aux médias que la famille avait mangé au buffet de l’hôtel quelques heures avant la mort de sa compagne. Celui-ci a expliqué que sa femme avait été la seule à prendre une assiette de poulet pas cuit avec une salade, des crevettes et des légumes. « Nous étions déjà à table quand Natalie est revenue avec sa nourriture. Natalie a commencé à manger son repas et quand elle a coupé son poulet, celui-ci suintait énormément de sang à tel point que je le lui ait fait remarquer. Elle s’est donc levée, est retournée au buffet pour se resservir un autre morceau de poulet. Entre temps, elle avait quand même goûté au poulet très saignant. » précise ce dernier.

Le soir même, la jeune femme est prise de douleurs. « Elle a commencé à vomir dans la salle de bain ». Un médecin est appelé et diagnostique une gastroentérite. Le lendemain, le père et les enfants décident de se baigner dans la piscine de l’hôtel tandis que la maman reste en quarantaine dans sa chambre. A son retour de baignade, le père de famille constate que Nathalie ne va pas mieux. Cette dernière demande même à son mari de consulter un nouveau médecin voyant son état de santé empirer. Celui-ci demandera immédiatement l’hospitalisation de la maman à l’hôpital de l’île qui se trouve à 70 km de l’hôtel.

Arrivée à l’hôpital, son état s’empire. La jeune femme contracte plusieurs tâches rouges sur tout le corps. Elle est prise en charge par plusieurs médecins. Placée dans une unité de soins intensifs, la victime perd conscience et son état de santé se dégrade encore plus. Son décès est prononcé quelques heures plus tard à la famille par la responsable du service.

Une enquête a été ouverte

Une enquête est actuellement ouverte à la suite de ce dramatique accident. Les premières investigations ont révélé que la jeune femme était en bonne santé physique avant de subir une intoxication alimentaire. Toujours selon les enquêteurs, la probabilité de contracter une maladie grave à la suite d’une intoxication alimentaire dépend entièrement des gênes des personnes. De son côté, l’un des médecins pense que le poulet non cuit aurait été infecté par la bactérie E-Coli même si pour le moment, ce ne sont que des suppositions. L’autopsie pratiquée sur le corps de la victime devrait en dire plus d’ici les prochains jours.

Vos réactions

Filed in