2:13 - mardi novembre 20, 2018

En larmes, la présentatrice de la météo Belge, Cécile Djunga, témoigne du racisme dont elle est régulièrement victime

127 Vues Dov B. 0 Commentaires
Cécile Djunga
la présentatrice de la météo Belge, Cécile Djunga / Capture Facebook

Cécile Djunga, présentatrice météo, vient de poster hier une vidéo coup de poing. Elle parle notamment du racisme qu’elle subit.

Cécile ne veut plus se taire

Elle s’appelle Cécile Djunga, elle est comédienne et également présentatrice météo sur la RTBF depuis un an. Pourtant depuis son arrivée sur la chaîne nationale belge, la jeune femme reçoit quotidiennement des flots d’insultes. Cécile ne souhaite donc plus se taire et a souhaité réagir. Pour cela, la jeune femme a posté une vidéo sur son compte Facebook, ce mercredi 5 septembre dans laquelle, elle raconte l’anecdote d’une dame qui a appelé le standard météo. « Une dame a appelé pour dire que j’étais trop noire, qu’on ne voyait rien à l’écran, qu’on ne voyait que mes habits et que je ne passais pas bien à la télé parce que j’étais trop noire. » dit-elle.

Cécile poursuit en expliquant vouloir balancer les « gens qui sont trop fermés d’esprit et qui en blessent d’autres ». Émue aux larmes, la présentatrice météo affirme « vous me rendez plus forte et si vous n’en pouvez plus de voir ma gueule à la télé, et bien ce n’est pas près de s’arrêter (…) laisse les gens tranquilles, toi et ton petit esprit ». Elle invite par la même occasion toutes les personnes victimes de cyber-harcèlement, à venir lui en faire part car elle ne veut plus laisser passer ces propos sans impunités.

Le patron de la RTBF soutient la jeune femme

Comme le révèle Le soir, Jean Paul Philippot, le dirigeant de la RTBF, s’est indigné par le « torrent de boue » dont est victime son animatrice. « J’ai eu une réaction de colère par rapport à tant de bêtises, par rapport à Cécile. Ce matin ma colère devient froide » affirme d’abord le dirigeant. Il révèle avoir eu connaissance des message reçus par la jeune femme qui lui a tout transféré. De plus, il a discuté avec elle afin d’en savoir plus.

Très remonté contre ce qu’il a pu lire, il révèle « Ça n’a pas sa place en Belgique, pas sa place dans une société démocratique. Nous allons faire respecter la loi et poursuivre toutes ces personnes. Il n’y a pas d’impunité au racisme. En tout cas, ça nous stimule dans notre politique à continuer à exprimer la diversité dans tous ses aspects et ses facettes ».

Vos réactions